Tagged: The Federalist

Chryselephant Man and Mr Bluskye (Tweetantho 9)

Sep-Nov 2017

In my teens horror films would show children being afraid but not children being mutilated, like 5-year old Georgie in It (2017) by Andy Muschietti. Pushing the envelope. I try hard but I can’t think of a horror classic depicting such “child gore.” If you know of examples, please let me know.

[Some critics have negatively reviewed the film, which would not be scary enough for them. I don’t really know what a scary movie is because I haven’t seen any since I was fourteen years old or something like that1. But I have kept watching horror movies and I’m surprised none of these critics seem to notice that child gore – a child being dismembered on the screen – is something unusual. (I haven’t read all critics, though, so again let me know.)]

1[I know my joke, the underlying assumption that if the film doesn’t scare the critics some other films must scare them, is rather flat. Of course, what they mean is that a film will scare or will not scare your girlfriend, as you must select a film that will scare her to watch with her in order to put her in the right emotional state, but they can’t say it like that given our culture’s etiquette.]

*

When U.S. wanted a Canal and Colombia refused their conditions, U.S. created Panama from a Colombian province with the help of a few local politicos who called themselves nationalists. Think of it for a moment: Panamanian nationalists… Sardines and the Shark.

*

Climate change has been real for at least several hundreds of centuries: It explains the existence of Sahara in regions where according to cave paintings were green meadows in former times, and why now Spain’s a desert for the most part (cf Ignacio Olagüe).

*

Get ready for the bots tweeting endless lists of #280characters hashtags => Conspiracy of the Bots

*

All the village idiots this side of the Pyreneans [in French territory] will want to join the great medieval state of Catalunya la vella, of course.

Not that I care. You may be smart mercachifles on your side but on this side they’re backward cagots. Care for them. Good riddance.

–Push Fashísts back the other side of the Pyreneans! Wait… they’re Catalógs there too. Si, Perpinyi la vella! A nóstros! Grosso Catalunya!

*

Nothing can justify the brutality of the Spanish gov against Catalans trying to vote. I call for global condemnation. (Birgitta Jonsdonttir, Icelander ‘poetician’)

You should write a poemician about it.

*

Small nations are like small towns: stuffy. With a bigger parasite strata of politicos – more politicos per citizens. (One figure: about 1 French out of 100 is an elected representative, and it’s not even a small country, expect for, as to now, her influence.)

*

[After Oct 1st Las Vegas Shooting] According to some, now any mass shooter is a terrorist, whatever their motivation. Pic: Terrorists Eric Harris and Dylan Klebold #Columbine

Mass shootings in U.S. started as freshman rage, ain’t it so?

*

This deranged terrorist disrupted, traumatized, and terrorized the lives of thousands of people. Killed dozens! Call it what it is.

MDT (Mentally Deranged Terrorism)?

Okay, you’ll have to listen to the pundits this time and rename the classic Texas Chainsaw Terrorism.

*

If Las Vegas shooter used banned weapons, taking his case to call for a ban on weapons is kiddish.

*

Reference French newspaper Le Monde this afternoon, with date Oct 3d, on p.12, “Las Vegas Shooting: at least 2 dead” Bravo! [real figure, already circulating on the Web at that hour, was 58+] Next body count by Le Monde in about 24 hours.

[10-15 days later] Las Vegas death toll’s still 59. Only one died with some delay, a couple of days after the shooting. 59. Seems like psychological marketing: $5.99.

*

The crowd fled at the sound of gunshots. Imagine the deaths if the shooter had a silencer which the NRA [National Rifle Association] wants to meake easier to get. (Hillary Clinton)

Can you put a silencer on an automatic machine gun? [A sarcastic question]

Yes, but they are not effective with sustained fire. (Mag dump after mag dump) (Mr Tr.)

Am I correct to infer that if Stephen Paddock had put a silencer on his automatic gun he wouldn’t have made as many casualties, because if he had wanted his silencer to be effective while shooting he couldn’t have made sustained fire on the crowd? In other words, is it true that if Stephen Paddock had put a silencer on his machine gun he would have made more deaths, or is it a preposterous assumption?

I think he would have done poorly because, to begin with, the crowd would have fled by contagion with the first bodies falling down. The crowd didn’t flee “at the sound of gunshots”: people thought they were crackers [as several witnesses said]. Falling bodies and contagion made the crowd flee.

He would have ran the risk of the silencer overheating and possibly melting from the fully automatic fire. (Mr R.I.)

Thank you. Is it correct to infer that HRC has no clue what she’s talking about?

*

CBS executive fired for saying on Facebook “I’m actually not even sympathetic [with Las Vegas victims] because country music fans often are Republican gun toters.”

If she ends up with a better position in another society of the same group, it will be a promotion, actually.

*

Pictures of Stephen Paddock’s body in his Las Vegas hotel room

The corpse has a foot under a gun (elevated by a bipod). How can one fall under a gun? Did the body fall and then slide?

Did he shoot himself with this machine gun having bipod?

I’m really intrigued by the position of the gun above his left foot. For one, it has to be the weapon he killed himself with (as he can’t have fallen under it), but I try to figure how Stephen Paddock could fall on his back in one direction and the gun could fall on its bipod in the opposite direction. On the other hand, it is unlikely to use an automatic gun with bipod spread out to kill oneself.

So, was he sitting when he killed himself? If he was sitting and only his back fell, he must have been sitting with legs stretched, like the corpse. It is unlikely to sit on the floor like that. If he was sitting on the floor cross-legged, his body would be cross-legged: rigor mortis doesn’t automatically straighten the body. If the was sitting on his bottom with soles on the ground and knees up, post-mortem position would be with bowed spread legs, not stretched legs.

Or did he shoot himself while already laying down? He shot himself in the mouth (picture). This is instant death, no time to stretch the arm again, if he was laying down already.

On this death photography, from which I understand he shot himself in the mouth, we see his shoulders and his chest, and clearly both arms lie along the body. Stephen Paddock was not laying down when he shot himself in the mouth: there’s no hand near his mouth.

We also see the handgun on this picture [a user tells me it was ascertained this is the handgun he used to hill himself]. It confirms that he couldn’t be laying down, as the gun would be stuck in his mouth or lying near his face. Besides, it confirms that his having been sitting is unlikely, because the gun and the hand that handled it fell apart as if after a body-size fall.

All in all, I think the machine gun above his foot has been put there in order to take a pic with spin: Gun Manic Covered With His Guns. In order to further gun control. And if the crime scene has been thus faked, then the most likely responsible for this are the police. Would it be correct to assume that, if asked, U.S. law enforcement would want to end the right to bear arms?

*

It’s important not to give a gun-bearing monopoly to the retards of law enforcement and the military. #RightToBearArms

*

Any organization, anybody may use crisis actors, even when an event is no false flag, just to give a mediatized event some spin. #DIY (Do It Yourself)

*

Twitter’s freedom of expression has been on an inexorable decline. It is enslaved to its US jurisdiction and politics. Although it is substantially better than Facebook that is a very low standard indeed. (Julian Assange)

Facebook could have been the Global Village and Suckerberg et al made it a monopoly of turd.

*

Paris, capital of la France, is so romantic you’ll have to vomit at the end of the day.

*

An Illuminati (Illuminato?) is an a**hole who, because of being ritually anal-ysed, will head a sh*tty bureau six years rather than five.

In fact, it’s more four years rather than three. But if the anal-ysing went particularly smoothly, it could be up to seven years in the garbage collecting bureau.

*

It is the demographic transition that increased the fit man’s burden, as falling birth rates are caused by self-restraint. Unseen in nature, human populations have declined as goods increased. (In nature populations decline due to adverse environments.) The demographic transition resulted from the choice of those endowed with self-restraint (remember that as laws were being passed against child labor, children went from asset to liability), and then appeared a fertility gap. And all this (and the attendant “rise of the criminal”) was long before mass immigration. The rise in criminality predates immigration; and as eugenics was rejected, are new migrants really worse than the autochtonous unfit?

*

You know nothing of a part until you know its relationship to the whole. Now, what do you know of the whole of things?

*

When no terrorist attack or mass shooting the news is boring…

*

The only good politician is a dead politician.

*

The Federalist said: Workers will have no time for politics but that’s ok because industrialists will represent them in Congress. United States of America: 250 years of BS.

*

Netanyahu orders to begin preparations for withdrawing from UNESCO along with U.S. (Press TV)

Proud to have worked at UNESCO. (Their conditions for temporary positions are shameful, though.)

Question is whether Israel knew there was an anti-Israel bias in UNESCO before U.S. left UNESCO because of an anti-Israel bias…

*

Given the tremendous 1990s figures for abortion in U.S., it seems the country knows of no other contraceptive.

*

Rose McGowan was suspended [temporarily from Twitter] because Dorsey wanted to show her his suspenders.

*

“We cannot wait for men to catch up” on sexual assault – Ana Marie Cox responds to an audience question in Ann Arbor. (Pod Save America)

When a woman’s name is Cox, she’s calling for it…

*

If you have more to share about Harvey Weinstein, @mega2e and I are listening. Call, email, or reach us securely at nytimes.com/tips. (Jody Kantor, NYT)

I think he’s Jewish.

*

Who’s the most raped actress in Hollywood?

*

This is a prime example of how you are being complicit in RAPE CULTURE. DO NOT GIVE RAPISTS A PLATFORM. Damn you. (Rose McGowan about NBC Boston)

Before Rose opened my eyes, I thought all rapists were poor. Please shut my eyes again quick, NBC!

*

Politicos are a scourge. Don’t waste my time with your muppets. I’m acquainted with a far loftier breed of men. (Yes, muppets can be a scourge. Like pest.)

*

When sex orgies with underaged girls happen in Annie Hall (1977) by Woody Allen, spectacled buffoons say it’s cool. In Annie Hall a friend invites the character played by Woody Allen to a sex orgy with underaged girls; he says no sorry (like he feels tired). But NO BLAME ever, he expresses no sort of disapproval at sex orgies with underaged girls he’s invited to. The fact that Woody Allen is now warning against a “witch hunt” shows the passage wasn’t meant as a denunciation, but rather the contrary.

*

In Tetris game as you combine bricks they disappear. In Tetris thinking as you combine words it results in nothingness.

*

I’m reading about subversive masterpieces every other day in the papers. But the system’s doing fine, thank you.

*

Boob Bowl

*

Newspapers’ websites stink. Often as you get there a window pops up “Subscribe to our &c” with two choices: OK or Cancel. Now Cancel would normally refer to your last step, that is, opening the page, not to the pop-up window, for which you’re not responsible. The trick is that many people will click on OK in order not to close the page (cancel their step), although they don’t want to subscribe. They have no reason to think that Cancel means to close the window rather than to close the page, because they called the page and not the window. The trick designers want you to think that you won’t be able to read the page you want to read if you don’t click on OK (Subscribe), by telling you to cancel the pop-up window you didn’t call in the first place.

*

A Saudi in Hollywood: starlet set to feature in Tom Clancy TV series. (KAWA News)

Next rape victim. Saudis be proud!

*

The insane policy of putting a nation back to toil after decades of entitlement via oil rent will drive Saudi Arabia into chaos.

Saudi Arabia has an advantage for entering postwork economy due to her oil rent-based extreme welfare. She must now go on full automated mode.

Yet Saudization intends to replace Western expats by Saudis rather than by bots…

Western expats lent Saudi Arabia expertise. In order for the Saudis to move forward without them there has to be expertise. (Press TV)

There exist bots called expert systems. My motto for Saudi Arabia is: From oil rent to robot rent. The West lacks audacity and the ethos.

*

A poem by Harvey Weinstein the serial rapist: A rose is a rose is a rose is a rose is a rose is a rose is a rose is a

#RoseMcGowan

*

Chauvin et Jingo sont dans un bateau. Qui c’est qui rame ? C’est Chauvin.

*

Unwanted sexual advance? But OK if wanted? So men should be telepathic? (ramzpaul)

Ask guidance to God. He’ll tell you if this is rapable stuff or not.

*

Niger is a country whose name dangerously looks like the N-word. Don’t obliterate Niger from the world.

*

To be honest, if ISIS/Daesh blew up some Oscars ceremony some day, I wouldn’t send my prayers. Just to tell you how honest I can be.

I only wish Daesh would warn Crystal the Monkey not to attend the ceremony.

*

As actresses start speaking up I’m afraid Weinstein will rape Crystal the Monkey, who can’t talk. Save her!

*

In France there’s a taboo on religion statistics, so there’s actually no way to get an idea of the number of conversions to Islam. Mosques certainly have figures. So the Islamic institutions in France know the number of converts, while the French state has no clue.

*

Story of the Fake Gay

-Why don’t you have a girlfriend?

-Uh… I’m gay.

-Oh, okay, I thought no girl wanted to go out with you.

*

Eight EU countries tell Israel to pay up after destroying solar panels donated to Bedouin village.

European Union is the main financier of the infrastructure systematically destroyed by Israel in Palestine. It’s not the first time she asks for her money back. EU’s been asking for her money back for decades! The situation is ludicrous. She pays, Israel blows it up, she pays, Israel blows it up, she pays… Meanwhile, European tax payers pay for infrastructure on ever smaller pieces of land, until there will be no more Palestine! And, make no mistake, the end of Palestine is only the beginning of the Zio madmen’s hubristic expansion.

*

If you think by creeping before the Zios you make them better men, you’re badly mistaken. #BDS

*

I kid you not. SOME people think I have ‘White Privilege’ – purely because my Mother was married to my Father. (Heather M.)

In fact, it’s based on supposed past achievements, which would actually demonstrate natural superiority. For some. For some others, it’s based on the Bible. For others, it’s based on a mix of supposed achievements, the Bible, and Zionism. A superior position may actually be demonstrated for the last few hundreds of years, but the large consensus is that the means to it were violence and deceit, deemed contrary to the calling of mankind, and thus this historical superiority evinces no intrinsic right to privilege.

*

Chelsea Clinton: I Left the Church When I Was 6 Because It Opposed Abortion.

I left the Church when I was 4 because I preferred reading Kant.

I left the Church when I was 3 because they had no porn magazines.

*

The calling of the white race is the call of the wild: a wilderness of white fangs. High-IQ, undemocratic, Socialist yellow race knows it.

*

The Left, in democracies’ politics, will always multiply regulations, being forever unable to implement any.

*

Richard Branson announces creation of a space center in Saudi Arabia. Because it’s a polygamous country?

Richard Branson (could have said): “I want to work with the Saudis because they’re progressive and polygamous.”

*

I work & to my human brothers on welfare, from the bottom of my loving heart I say: Stay where you are! Full automation now!

*

For any hashtag whatever, latest tweets are always more fun than top tweets. Always.

#NewYorkAttack

[When you click on a hashtag on Twitter, it forwards you to the tweets using that hashtag. You can choose to see the ‘top’ tweets with the hashtag, those having elicited most responses (retweets, likes, replies), or the ‘latest’ tweets.]

*

When I see the Twitter blue badge (verified accounts) a warning light turns on in my brain “Caution: Boring”

The Blue Badge of Garbage

[As I am compiling this anthology, I have just learned Twitter decided to cancel its policy of verified accounts.]

*

The French can’t write their own language. So much misspelling… Why don’t they shift to English once and for good?

*

The French highjack #NewYorkAttack hashtag. Why not #attaqueàNew-York, you asses? Stop flooding the world with your misspelled tweets. (Misspelled in French. Hashtag is English but they tweet in French.)

*

Terror attacks will probably delay mass conversion of the West to Islam for a couple of years.

Europe is reclaiming her Islamic heritage: Al-Andalus, Emirate of Sicily, Greece, Balkans, Central Europe…

*

In French a wanker is a do-nothing. But to wank also means to do, like in “What the hell is he wanking?” (Mais qu’est-ce qu’il branle?) “He wanks nothing” (Il branle rien) means “He’s a do-nothing.”

*

Pour expulser Serge Thion (1942-2017), le CNRS invoqua le devoir de réserve des fonctionnaires. L’opposer à un chercheur, un historien, quelle indignité !

*

1/Scott Ostrem [The Walmart shooter, Nov 1] only wanted to go shopping. But the cashier was very mean. Automation now!

2/Why would a guy with a perfectly good job at a roofing company snap? (Orange Meditation)

Scott Ostrem the roofer. A sh*tty job indeed. Makes perfect sense now.

3/My thoughts go out to Mr Bluskye, Thornton, whose roof has remained unfinished because of truant roofer Scott Ostrem.

*

Paris will ban all gas- and diesel-fueled cars by 2030, citing concerns about smog and climate change. (Yale Environment 360)

Municipal elections are every 6 years. No municipal majority can make plans beyond 6 years. It’s just politico trash talk.

*

Donald Trump names Jerome H. Powell as his pick to succeed Janet Yellen as head of the Federal Reserve.

Jerome, good, like the major-domo in film Purple Rain. Singer says “Jerome” and Jerome dumps the slut in the trash can. So funny!

*

To minorities who are sick of being called racist names in the street: If that can reassure you, I get abused every single time I go out. Sometimes the abusers are minorities. Sometimes females. Surely sometimes gay too.

*

The Matrix being a cult film for anti-establishment Americans, is it fair to say that these people are Hollywood cultists?

*

Facebook’s laughing emoji looks sarcastic. No good-hearted laugh available there. Tells you how much Suckerberg stinks.

*

“Opinions=my own.” A useful phrase for those who have no opinions whatsoever.

*

Captain America is a queer. Like all nylon-dressed va-va-voom super queer zeroes.

*

Stop yawning, America, and get some sleep. It’s more important than you think. –Cranky, sleep-deprived America got some advice from experts at a Harvard School of Public Health Forum. (Harvard University)

This is the kind of news my institutional employer will never read. And I mean never. (& they’re not even in a conspirationist bubble.)

*

As #ROSEARMY in some corners raises new stories of satanic ritual abuse: Can Hollywood rape stories be false memories induced by hypnotherapists?

#ROSEARMY ‘d better prepare its pitch: sooner or later the public will be told all this was but mass hysteria.

*

There are two ways to get rid of independent minds: you can starve them to death or you can work them to death.

*

Why didn’t I, Rose McGowan, Rosanna Arquette, Annabella Sciorra spoke up earlier? We were followed by ex-Mossad agents. Isn’t that terrifying? Very. (Asia Argento commenting The New Yorker’s paper: Harvey Weinstein hired private investigators, including ex-Mossad agents, to track actresses and journalists)

Mossad’s pronounced in French same as “maussade” which means peevish. I think their reputation suffers from this ridiculous name, in France.

*

They all have guns in Cuba. At least that was so in the 70s according to Ernesto Cardenal. Today I don’t know, but why would it be different ? There’s no gun control [in the sense given to it by its advocates in U.S.] in Socialist Cuba. To say it’s Socialist regimes which disarm their citizens is wrong.

Cardenal says all the people in Cuba shoot their guns during carnival or “Day of the National Rebellion.”

Quote : “Y uno, dirigiéndose a  mí: – Además, debes saber esto: aquí toda la gente tiene armas. Éste es el primer gobierno del mundo que le dio armas al pueblo y le enseñó a manejarlas. … Se comenta el hecho de que en Cuba las armas las tiene el pueblo. Con esas armas toda la gente está disparando tiros al aire esta noche [26 de Julio]. Si no se levantan contra la Revolución es porque no quieren, no porque no pueden.” (Ernesto Cardenal, En Cuba, Ediciones Carlos Lohlé, 1972, pp.321 & 327-8)

*

Hashtag Games

#WhyImStillSingleIn4Words

All with the gang

*

#MondayMotivation

If you think you like your job I can understand you don’t want to go to prison. But otherwise?

Prison, for me, would be bed and boarding and time to write books.

In the grinder of managerial economy job means prison and prison means bed and boarding and time to read. Think about it.

*

#BalanceTonPorc

1/ C’était il y a cinq ans. On n’était pas encore mariés.

2/ Son nom est Monica Lewinsky. Elle a agressé un président des Etats-Unis avec des fellations à genoux. En plus c’est vrai qu’elle ressemble à un porc. Vous faites la différence entre un mâle et une femelle, vous, quand vous voyez un cochon ?

Tellement traumatisé qu’il lui a introduit un cigare dans le vagin.

Un autre acte odieux de Monica : impossible d’allumer le cigare (50$) après ça.

*

#MeToo

[A hashtag campaign for awareness of sexual harassment and sexual abuse in the wake of Rose McGowan’s denunciations of Hollywood]

40-42 million prostitutes in the world, about half of them slaves plain and simple, and you need a #MeToo hashtag?

Your dear Hillary Clinton has forgiven her dirty Bill, why can’t you do the same, Libtards? [A tweet for which I am amused, and even proud, to have been called a “conservative rapist”]

My name’s Hillary. For the sake of me, stop tweeting #MeToo: I’ve forgiven Bill. Everything.

#MeToo but… I have forgiven Bill. #HillaryForPrison

This lady [a Quebecois user I quote] says men must stop covering each other. But who’s the first to cover their dirty husbands if not their despicable wives?

It was in the Oval Office. Impossible to light that $50 cigar after the assault. #HisHighnessToo

*

#IAmHillary

and tell me, Bill, why this $50 cigar smells of oysters

because I am a retard

Sorry #IAmHillary

F*ck me Harvey (#Weinstein)

and I have a small penis

a fictitious character from a Hollywood blockbuster who sucks d*cks

your warm and friendly escort Call +339-68-69

*

#IAmSkepticalAbout

God having a Chosen People. It doesn’t make sense.

God dwelt in the Tabernacle and you had to jingle some little bells before coming in. Lest He’d mistake you for a burglar.

Hardworking people who talk. Why don’t they just shut up and work harder?

Bots’ judgment on me.

*

Happy Halloween

GIF made from La Casa 3 (Ghosthouse) by Umberto Lenzi

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Pensées XLIII

Si je peux compter jusqu’à l’infini, quelle est la place d’un Dieu fini ?

Dans la guerre des sexes, j’ai parfois le sentiment d’être seul contre tous.

Le temps qui ferme nos blessures nous rapproche de la mort. Le temps qui nous rapproche de la mort ferme nos blessures.

La certitude de la mort console les malheureux et assombrit les gens heureux, si bien que les premiers ne sont jamais tout à fait malheureux ni les premiers tout à fait heureux.

Diderot, dans ses Pensées philosophiques, est intervenu dans la controverse sur le destin des enfants mort-nés en recommandant ironiquement aux parents de tuer leurs enfants pour leur éviter la damnation. Cet argument porté contre la religion chrétienne peut aussi être un argument en faveur de Grégoire de Rimini, général des augustins, surnommé tortor infantum (le bourreau des enfants) pour sa doctrine selon laquelle les enfants morts non baptisés sont damnés à cause du péché originel (d’après Leibniz, dans les Essais de théodicée).

Diderot disait regretter d’avoir écrit « ce livre abominable », Les Bijoux indiscrets. C’est pourtant le livre qui lui valut la protection de Mme de Pompadour.

« Ce que nous connaissons de l’univers n’est presque rien », dit Leibniz, qui croit à l’existence de planètes habitées, dont certaines par des êtres plus parfaits que nous. Pourquoi la Parole divine n’en dit-elle rien ? (Au moins dans son sens littéral : ces autres planètes sont-elles évoquées par les Écritures de manière ésotérique ?)

Conciliation du déterminisme absolu et de la morale pratique chez Leibniz – et de même chez Schopenhauer. Les actes contraires à la loi et aux mœurs sont peut-être excusables dans la mesure où la personne n’étant pas libre elle n’est pas responsable, mais ils doivent être « punis », de la même manière qu’on enferme les fous jugés irresponsables et dangereux. La justice est un instrument de sélection : elle épure le corps social des individus qui ne peuvent se conformer à ses normes, et ce dans l’intérêt supérieur de sa propre harmonie et de l’intérêt collectif. L’individu a intérêt à se conformer aux attentes sociales et si le déterminisme par lequel il est régi ne lui permet pas d’entendre son intérêt ou de le suivre car d’autres instincts plus forts le poussent en sens contraire, il doit être retranché du corps social. Ses actes ne sont pas à considérer au point de vue de la responsabilité mais à celui du déterminisme dont ils témoignent, et les violations de la loi sont autant d’indices d’une nature antisociale. La justice, comme pour Hobbes, n’a qu’une valeur dissuasive, « médicinale » dans la terminologie de Leibniz. (Essais de théodicée) – Cette théorie pénale est « fixiste » ou conservatrice.

Selon le traité Malleus Maleficarum, les Inquisiteurs sont protégés de la sorcellerie et l’arrestation d’un sorcier sur ordre de l’Inquisition a pour effet de dissiper tous ses sortilèges. De même, le sorcier prisonnier de l’Inquisition ne peut s’évader par magie.

Dans Les Châtiments de Victor Hugo, les oiseaux ne peuvent plus voler dans le ciel au-dessus de la France à cause de Napoléon III : « Les Oiseaux : Il a retiré l’air des cieux et nous fuyons. »

Tous ceux qui passent en France, à partir du dix-neuvième siècle, pour des écrivains catholiques de premier plan (ou presque) étaient des convertis : Huysmans, Léon Bloy, Paul Claudel, Jacques Maritain, Francis Jammes, Charles Péguy, Henri Ghéon, Pierre Jean Jouve, Gabriel Marcel, Julien Green (issu du protestantisme), Ernest Psichari… La seule exception que je connaisse est Bernanos.

J’exigerais des femmes ambitieuses qu’elles sussent plus que les autres. (Dans la langue de La Bruyère, l’imparfait du subjonctif est le temps correct pour l’accord avec le présent du conditionnel : « J’exigerais de ceux qui vont contre le train commun et les grandes règles qu’ils sussent plus que les autres, et qu’ils eussent des raisons claires et de ces arguments qui emportent conviction. »)

Le propre de la femme de qualité, c’est qu’elle ne faisait rien, ni dehors ni chez elle. Les auteurs de ces époques nous disent que la politesse s’acquérait à leur commerce. Nos manières se sont épaissies.

L’agent secret, de Rudyard Kipling à James Bond. Dans Kim de Kipling, la fascination bien anglaise pour l’espionnage (Graham Greene, Somerset Maugham, Ian Fleming…), le déguisement (c’est également le cas de Sherlock Holmes), les mots de passe secrets, les signes cabalistiques, c’est du maçonnisme appliqué, et ce n’est pas très noble.

Dans Kim, Kipling, « le chantre de l’Anglo-Saxon » d’après Jack London, n’hésitait pas à flatter l’indigène, à cause de la menace des autres Blancs sur les colonies anglaises. Il fallait convaincre les races soumises que la domination anglaise était préférable à celle des autres nations européennes. Cela donne une œuvre assez hypocrite et puérile, à tendance humanitariste, et manichéenne à l’encontre non des races de couleur mais de tous les Blancs non anglais.

Le mari trompé, dans Thérèse Raquin, est un « égoïste satisfait ». Je ne connais pas de roman d’adultère bourgeois qui ne charge le portrait du cocu. Pourtant, la reine Guenièvre trompait déjà un homme aussi excellent que le roi Arthur.

Si, comme Barrès l’a prétendu, il y a de la « basse pornographie » dans Zola, les Hussards disciples de Barrès ont largement dépassé celui-là dans le genre, rendant rétrospectivement vaines et creuses les critiques de leur maître contre Zola.

Dans Rome, Zola écrit que l’entrée des républicains dans les États pontificaux y a mis fin au règne des femmes car les prélats, « vieux garçons », étaient sous la coupe de leurs vieilles servantes. Les républicains n’étaient-ils pas sous la coupe de leurs femmes ? La femme mariée aurait moins d’influence sur son mari qu’une servante sur un célibataire ?

La Débâcle est un démenti de La Terre. D’un côté, les parasites sanguinaires ; de l’autre, le travail sain de la terre, la vie saine du travail aux champs (dans la personne de Jean) – La Débâcle que Zola, dans le très conservateur journal Le Gaulois (du juif Meyer), appelle « une œuvre de patriote… maintenant la nécessité de la revanche ».

Nombreux sont ceux qui disent chercher la vérité, auxquels il semble qu’elle parle comme Dieu à saint Augustin : « Tu ne me chercherais pas si tu ne m’avais déjà trouvée. »

Ne me dites pas que je n’ai pas de diplôme ou je répondrai que vous valez ceux qui vous ont donné les vôtres.

Aux jeux olympiques de l’Antiquité, la discipline des athlètes comportait l’abstinence sexuelle. Demandant ce qu’ils en pensaient à des amis médecins, je ne pus obtenir d’eux la moindre réponse. C’est comme si la médecine n’avait aujourd’hui rien à dire au sujet de la sexualité : seuls les « sexologues », branche de la psychologie, et les psychanalystes, qui ne connaissent les uns et les autres rien à la physiologie, parlent de sexe.

Herméneutique open data. La connaissance est le traitement quantitatif de l’ensemble des œuvres de la pensée. Toute pensée est un intrant culturel au sens ethnologique ; c’est le traitement statistique qui s’exerce sur elle qui fait sens. (Ne le dites pas aux intellectuels.)

Dans La Force des choses (Folio, vol. I, p. 36), Simone de Beauvoir ne veut pas que son nom soit accolé à celui d’anciens « collabos », elle ne veut « plus entendre leur voix ». P. 35, elle parle de Jouhandeau après-guerre comme si de rien n’était.

Simone de Beauvoir écrit au sujet du procès de Brasillach (ibid., p. 37) : « Quand la sentence tomba, il ne broncha pas. » Quid de la fameuse phrase : « C’est un honneur ! »

J’ai appelé Sartre un « casseur de pédés » (voir JPS : ). Dans La Force des choses (Folio, vol. II), Simone de Beauvoir nous parle de « misogynie pédérastique » (p. 192), de « sadisme pédérastique » à l’encontre des femmes (p. 204), et voir aussi la p. 196. Elle n’oublie pas non plus de souligner sa « conscience chrétienne, démocratique, humaniste » (p. 125). À part ça, le Flore a toujours la cote.

Pour Simone de Beauvoir, en 1949, il ne pouvait être question, avec Nelson Algren, d’aller dans l’Espagne de Franco. En 1959, elle voyage avec Nelson Algren dans l’Espagne de Franco (ibid., pp. 293-4).

Pp. 405-6 (ibid.), Simone de Beauvoir est « stupéfiée » par la « futilité » des « politiciens de carrière », qu’elle découvre à cinquante ans passés (qui plus est en Belgique) ; c’est là que j’ai compris qu’il était plus facile d’avoir une belle « conscience démocratique » dans un monde sans politiciens.

Il est assez ironique que Simone de Beauvoir tire son pessimisme à l’endroit des États-Unis, à cause de leur extéro-conditionnement croissant, d’un livre, La Foule solitaire (The Lonely Crowd), qui est une satire de l’intéro-conditionnement, caractéristique du « barnacled moralizer » et dont les derniers représentants en Amérique sont les fermiers. Dans sa préface à l’édition de 1960, David Riesman exprime d’ailleurs sa surprise que le public ait dans l’ensemble réagi comme Simone de Beauvoir (qu’il ne nomme pas : La Force des choses est postérieur, et Simone de Beauvoir ne semble pas avoir lu la mise au point de 1960), en idéalisant l’intéro-conditionnement.

Dans La Société de consommation, Jean Baudrillard pompe allègrement La Foule solitaire beaucoup citer l’ouvrage, et quand il le cite c’est surtout pour rapporter une expression (« objectless craving ») ou se porter en faux contre lui (contre le « standard package »). Or le parallèle entre le passage de la population rurale au productivisme urbain et le passage au consumérisme, le « must have fun », la « consommation-socialisation », tout cela est décrit dans le principe même de l’extéro-conditionnement (other-orientedness). Par ailleurs, Baudrillard écrit que Riesman « parle, à propos de la jeunesse américaine, d’un style Kwakiutl et d’un style Pueblo », alors que Riesman écrit en réalité que le caractère extéro-conditionné des jeunes Américains de la classe moyenne (en voie de massification) est Pueblo et que la société américaine dans son ensemble devient Pueblo alors que les jeunes la voient encore Kwakiutl. Baudrillard va jusqu’à citer le même passage de John Stuart Mill qui est dans La Foule solitaire. Mais à partir d’un constat qui est, au fond, celui de Riesman, Baudrillard déplore une perte de « personnalisation » des relations sociales, alors que Riesman en appelle à une re-dépersonnalisation de ces relations en raison de la charge émotionnelle trop lourde que cette personnalisation représente, par exemple dans le contexte fonctionnel du travail au bureau. – Guy Debord a également pompé La Foule solitaire (La Société du spectacle : « De l’automobile à la télévision, tous les biens sélectionnés par le système spectaculaire sont aussi ses armes pour le renforcement constant des conditions d’isolement des ‘foules solitaires’ »), avec la même erreur d’interprétation.

Selon Freud, la dépense psychique occasionnée par la maladie et par la lutte contre ses symptômes et compulsions conduit à une paralysie face aux tâches importantes de la vie. Or on trouve dans La Foule solitaire de Riesman et al. que le conformisme exerce, dans une société extéro-conditionnée, un effet de stimulation et d’accumulation psychiques, tandis que le non-conformisme a au contraire le même effet que la maladie mentale telle que décrite par Freud. La minorité idéologique subit un appauvrissement psychique qui la caractérise réellement comme malade.

« Liberté en situation » de l’existentialisme. La liberté se détermine en fonction de la situation. Si la situation change, la liberté se détermine autrement. Or Sartre écrit que l’on peut créer une situation, la société sans classes, qui verrait disparaître l’antisémitisme (Réflexions sur la question juive). Si je peux prédire, à partir de l’avènement d’une société sans classes, la fin de l’antisémitisme, c’est-à-dire si X alors Y, je nie la liberté. En effet, si je sais comment la liberté se déterminera face à telle situation, c’est que je sais comment elle doit se déterminer ; je le sais d’après une loi déterministe.

J’ai échoué à entrer en classe prépa littéraire car il n’y avait pas encore le baccalauréat littéraire qu’on a créé par la suite (et j’ai eu 5 sur 20 à l’épreuve de maths) et j’ai raté les concours administratifs à cause de l’épreuve de culture générale qu’il est aujourd’hui question de supprimer. C’est ce qui s’appelle être en avance sur son temps.

Dans l’administration française, on passe des épreuves de « culture générale » pour pouvoir ensuite rédiger des appels d’offre de marchés publics et des bordereaux de sécurité sociale. Et ce n’est pas une insulte à la culture ? – Épreuve de culture générale : être quitte avec la culture.

En fait de philosophes, des spécialistes en humanités (avec un « s »).

Il pourrait aussi y avoir une façon de voir les choses que je soumets à l’appréciation de votre radicalité : si c’est dans les journaux, c’est que ça ne vaut rien. Seulement votre radicalité a besoin des journaux pour exister.

Le « sois toi-même » de toute la pensée « émancipatrice » et publicitaire est une « injonction paradoxale » au sens de double bind schizogène.

Avoir des amis est-il compatible avec la liberté de penser ?

« N’écrivez pas des poèmes d’amour, écrivez sur votre quotidien. » (Rilke, Lettres à un jeune poète) J’ai écrit des poèmes d’amour car c’était mon quotidien !

Pour admirer sincèrement un homme politique, il faut n’admirer aucun poète, aucun écrivain, aucun philosophe.

Le raisonnement selon lequel la monogamie permet à davantage d’hommes de s’unir à une femme ignore complètement l’existence de la prostitution, c’est-à-dire de toute une classe de femmes exploitées et non mariées (peu d’hommes acceptent de se marier avec des prostituées), largement inconnue dans les pays de droit polygamique. À l’époque où Schopenhauer écrivait ses Parerga und Paralipomena, on comptait 80 000 prostituées à Londres, autant de « victimes sacrifiées sur l’autel de la monogamie » (Menschenopfer auf dem Altare der Monogamie).

« L’onction du suffrage universelle » est mystique et fétichiste. De même que la médiocrité de l’homme est couverte par la dignité de prêtre, l’homme qu’est l’élu républicain devient tabou en même temps que prophétique, du moins parmi les fonctionnaires, chez qui l’adhésion à cette mystique est requise.

Toute bibliographie sur Kant a ses nationaux-socialistes : Alfred Bäumler, Gottfried Martin, Martin Heidegger (le moins connu d’entre eux)…

La philosophie n’est pas devenue difficile à partir de Kant : voir la citation ironique par Hobbes du scolastique Suarez, dans son Léviathan. C’est seulement que ce qu’on appelait philosophie, dans les universités, avant lui, tout le fatras scolastique indéchiffrable, et « impuissant » (Balzac), de Suarez et autres, a sombré, tandis que le fatras que l’on appelle encore philosophie après Kant, chez Fichte, Hegel, Husserl…, n’a pas encore eu le temps de sombrer.

L’univers du Big Bang s’étend dans le vide ; l’univers en expansion de Kant s’étend dans un chaos de particules qui en viennent à se soumettre aux forces de l’univers (Dissertation de 1770).

Du commentateur et traducteur de Kant, Alexis Philonenko : Kant « ne part pas toujours de définitions exactement déterminées, et il use de concepts sans toujours observer une grande rigueur. » En guise de reproche, alors que Kant explique qu’il n’est pas approprié de partir de définitions en philosophie, contrairement à la pratique des mathématiques ! Il n’y a pas, en dehors des mathématiques, science intuitive pure, de définition possible des concepts (empiriques comme a priori), seulement une exposition ou explicitation. (Kritik der reinen Vernunft, Reclam 2013, pp. 745-6)

Les fréquences infrarouges et ultraviolettes ont pu être mesurées et sont donc indirectement perçues et attestées comme réelles dans notre expérience. En revanche, les dimensions « surnuméraires » de l’espace sont une construction, non une construction dans l’intuition pure comme les objets de la géométrie mais une construction dans l’entendement pur, au risque qu’elles ne soient qu’un jeu de l’esprit. Le champ de notre sensibilité peut être élargi par la technologie : nous percevons des objets de plus en plus petits, de plus en plus lointains, un spectre de fréquences de plus en plus large mais, ce principe de la technologie étant posé, demeure l’impossibilité d’une appréhension, hors de l’entendement pur, de dimensions surnuméraires de l’espace, du fait que l’espace n’est pas une matière mais la forme même de notre expérience sensible.

Un « espace vectoriel à n dimensions » ne décrit pas l’espace objectal (forme de l’intuition sensible) mais une représentation des dimensions d’un problème.

Pour décrire l’espace, on peut toujours poser n à la place de 3 (dimensions) et voir ce qui en résulte logiquement (en recourant aux opérateurs logiques), mais de ce que les opérations logiques ou formelles soient possibles pour toute valeur arbitrairement choisie il ne résulte pas qu’il soit permis pour toute valeur de tirer des conclusions sur l’étant.

Les mathématiciens retombent en enfance, sauf qu’au lieu de jouer avec des cubes, ils jouent avec des hypercubes.

Le concept d’un triangle est sa pure et simple définition, et les énoncés qui exposent celle-ci sont analytiques ; synthétiques a priori sont les énoncés qui exposent les propriétés du triangle. Les concepts de l’entendement ne sont pas une connaissance synthétique a priori ; il faut, pour une connaissance synthétique a priori, le recours à l’intuition (Anschauung) et à ses formes, l’espace et le temps. C’est parce que l’espace est une forme a priori de notre intuition que la géométrie possède des axiomes apodictiques. – Ce ne serait pas possible si l’espace était une condition objective de l’existence des choses en soi. (Quod est demonstrandum)

La dimension duale « quantitative-visuospatiale » des tests d’intelligence est conforme à la conception kantienne des mathématiques comme science intuitive pure.

Qu’au moins une autre planète soit habitée est plus qu’une opinion (Meinen) : une forte conviction (starkes Glauben). (Kritik der reinen Vernunft)

L’état de nature de Rousseau est la réplique qu’appelait le chapitre XIII du Léviathan. Je veux dire par là que c’en est tantôt la copie et tantôt le contrepied. Son état de nature, Rousseau l’a trouvé dans Hobbes, mais il en a retiré les passions pour les faire naître avec la propriété, c’est-à-dire avec la fin de l’état de nature.

De même, Spinoza est un imitateur de Hobbes. Diderot écrit : « Son dieu [à Hobbes] diffère peu de celui de Spinoza. » (Article Hobbisme de L’Encyclopédie) Il faudrait plutôt dire, par respect de la chronologie, que le dieu de Spinoza diffère peu de celui de Hobbes.

Tous les droits de l’homme sont contenus dans l’habeas corpus.

Rousseau ne veut pas que son Émile devienne forgeron ; il le veut menuisier. Il y a des métiers impurs, réservés aux intouchables.

L’homme à l’état de nature, solitaire, rousseauiste, ne peut même pas cueillir le moindre fruit car les bandes de singes lui interdisent d’approcher des arbres, qui sont leur propriété. Il se fait chasser dans les déserts, où il meurt de soif et de faim. («cuando los cristianos van por la tierra adentro a entrar o hacer guerra a alguna provincia, y pasan por algún bosque donde haya de unos gatos [‘gatos monillos’=monos aulladores] grandes y negros que hay en Tierra Firme, no hacen sino romper troncos y ramas de los árboles y arrojar sobre los cristianos, por los descalabrar; y les conviene cubrirse bien con las rodelas y ir muy sobre aviso para que no reciban daño y les hieran algunos compañeros.» Gonzalo Fernández de Oviedo, Sumario de la historia natural de las Indias, 1526)

Selon Galbraith (Le Nouvel État industriel), un principe de la technostructure est la « décision par le groupe ». Corollairement, le diplôme, gage de connaissances spécialisées et surtout de normalisation, supplante l’expérience. Il se pourrait que les deux soient liés, que le mode de décision par le groupe au sein des organisations implique pour bien fonctionner un formatage des individus qui y participent, formatage dont la meilleure garantie serait le diplôme, bien plus que l’ancienneté, laquelle ne compenserait qu’imparfaitement une normalisation initiale insuffisante.

Tous les grands penseurs ont souligné la nécessité du loisir pour penser. Or la « société de loisir » est celle du loisir pour le loisir, c’est-à-dire de la compensation pour un travail absorbant toute l’énergie humaine, du loisir comme temps de vie qui ne peut, pas plus que le travail, être consacré à la pensée.

Autoportrait par Marc Andriot, 2017

Quand j’avais douze ou treize ans, le mot « blasé » revenait souvent dans les conversations de mon groupe d’âge, où il ne pouvait tout simplement pas s’appliquer. Petits singes.

Dans les mauvais romans didactiques, c’est toujours une femme qui joue le rôle de Candide, comme si la femme était un éternel sauvage au milieu de la civilisation.

Grincements de dents. Le martyr de l’homme d’esprit en société : il attire l’attention des dames et suscite ainsi la haine de leurs cavaliers. Le martyr du penseur est pire encore : il suscite la haine des dames, donc aussi de leurs cavaliers.

Les sophistes, comme les psychanalystes, se faisaient payer.

Les femmes travaillent pour que les hommes puissent les quitter sans remords.

Ceux qui entrent dans les grandes écoles, écoles d’élite, et pour qui dès lors « toutes les portes sont ouvertes », savent qu’ils ont une vie de robot devant eux à moins qu’ils ne se lancent à leur tour en politique, auquel cas ce sera une vie de robot tempérée de bassesse. C’est pourquoi, tant qu’ils ne font pas de politique, personne ne les envie, aussi enviables que soient leurs conditions matérielles d’existence, car il n’y a pas de raison d’envier des machines. Ceux que l’on envie, ce sont les individus vulgaires qu’animent de basses passions.

Les grandes écoles emprisonnent dans un esprit de corps.

Liste des philosophes et penseurs grecs initiés en Égypte, d’après Cheikh Anta Diop : Thalès, Pythagore (passa vingt ans en Égypte, selon Jamblique), Démocrite, Platon (passa treize années en Égypte, d’après Strabon), Eudoxe de Cnide, Orphée de Musaeus, Dédale, Homère, Lycurgue de Sparte, Solon d’Athènes. (Antériorité des civilisations nègres)

Selon Cheikh Anta Diop, il existe en Afrique une polygamie non patriarcale.

Les séries causales indépendantes rendent a priori impossible une prédiction exacte des événements à venir, mais s’il y a eu une cause première il n’existe pas de séries causales indépendantes.

Mes études en province (trois ans) m’ont permis de comprendre que la France tout entière est une « province ». Il n’y a plus que les médias français pour ne pas le voir. – L’intérêt de l’étranger pour la France est purement ethnographique.

Le hadith sur le petit djihad et le grand djihad, que des commentateurs occidentaux bien intentionnés citent volontiers pour émousser la rhétorique islamophobe, n’est, selon les critères islamiques, pas recevable (« baseless »). (Shaykh Muhammad ibn Rabi’ al-Madkhali, professeur à l’Université islamique de Médine, The Reality of Sufism: ‘’Likewise they have removed the spirit of jihad, which is to fight in the way of Allah, with what they claim to be the greater jihad, i.e. striving against one’s own soul. Whereas this is a baseless hadith and has provided the opportunity in the previous two centuries for colonialist powers to occupy most of the Muslim lands.’’ [p.14])

Le postulat de la phrénologie (Gall, Spurzheim) est confirmé si l’on peut répondre par l’affirmative aux deux questions suivantes. 1/ Une bosse crânienne est-elle due à la pression du cortex cérébral sur le crâne ? (Intuitivement, je pense que oui.) 2/ La localisation fonctionnelle étant admise (LeDoux, 1998), existe-t-il une corrélation positive entre le volume de telle partie du cerveau et sa capacité fonctionnelle ? (Intuitivement, je pense que oui.)

Dans Walden Two de Skinner, l’intellectuel Frazier crée une communauté utopique en expliquant que les intellectuels sont sensibles au ressentiment des classes laborieuses. Ce ne sont pas les envieux qui créent des utopies, mais les enviés, qui souffrent de l’envie des envieux. – Peut-être l’envieux pense-t-il quant à lui qu’il serait envieux sous n’importe quel régime.

Marshall McLuhan : Le clownesque est la destinée de la personnalité totale dans le monde des mutilations linéaires.

Kant et Hegel partagent un même fétichisme de la Révolution française alors que l’événement fondateur est la Révolution américaine. La Constitution fédérale américaine est rédigée en 1787 et, soumise à la ratification des États, devient effective après la ratification du neuvième État sur treize, en juin 1788. Le Bill of Rights (les dix premiers amendements de la Constitution) est ratifié par le premier État en novembre 1789 ; la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en France, datant d’août 1789, elle est donc antérieure. Cependant, il existait des Bills of Rights dans les Constitutions de plusieurs États avant la Constitution fédérale : Pennsylvanie, Caroline du Nord, New Hampshire, Massachusetts, Delaware, Maryland. En outre, l’auteur collectif des Federalist Papers (1787-88) énumère les dispositions de la Constitution fédérale qui rendent en réalité superflu un Bill of Rights (The Federalist, 84). Par conséquent, les événements déterminants de l’une et l’autre Révolutions sont, d’une part, l’adoption de la Constitution fédérale en Amérique et, d’autre part, la proclamation de la Déclaration des droits de l’homme en France, celle-là précédant celle-ci.

Le film Le Prêteur sur gages (The Pawnbroker) de Sidney Lumet (1964) a été, avec sa paire de seins nus, la première entorse au Code Hays définissant des lignes de conduite pour le respect de la décence et de la moralité par l’industrie cinématographique. L’entorse fut justifiée par un impératif pédagogique à montrer les atrocités des camps de concentration nazis (en l’occurrence, des femmes juives violées ou prostituées par les gardiens des camps). Elle devait rester une exception mais les entorses se sont ensuite multipliées, jusqu’à la suppression du Code en 1968. Plus tard, La Liste de Schindler de Steven Spielberg (1993) s’est également servi de la Shoah, pour vendre alcool et cigarettes dans un contexte où la publicité pour ces produits est de plus en plus contrôlée et restreinte : le héros du film est dans quasiment toutes les scènes en train de fumer et/ou de boire de l’alcool.

Surveiller et Punir, de Michel Foucault : une analyse minutieuse d’archives, puis, sans transition, les assertions les plus échevelées sur les délinquants produits par le système pour servir de vivier d’hommes de main occultes aux politiciens, sur le fondement d’aucune preuve documentaire.

Les riches puent. Les pauvres crânent.

Une personne sur cinq reste sans enfant (un ratio qui serait demeuré plus ou moins stable au cours des siècles, si le nombre d’enfants par femme a quant à lui varié). Pour que la population ne diminue pas, 80 personnes, soit 40 couples doivent faire 100 enfants, donc chaque couple doit faire 2,5 enfants.

Il est plus difficile de robotiser un salon de coiffure que le ministère de l’économie.

Puisqu’il est poli, chez les Arabes, de roter à la fin du repas, je ne vois pas pourquoi on ne rote pas dans les restaurants des hôtels à Dubaï. Moi j’ai roté. Une serveuse philippine (ou une cliente occidentale) a poussé une exclamation, mais la cliente bédouine m’a souri.

Mon général n’est « pas maurrassien mais »… il n’a rien lu en dehors de Maurras.

L’univers nous semble si grand parce que notre vie est si courte. Pour une espèce où les individus vivraient des milliards d’années, les distances interstellaires seraient peu de chose.

BNB-Baribas la banque d’un monde qui pue.

Juillet 2017

Offre d’emploi / Situation Vacant

Poste proposé : Collaboratrice de l’inventeur du Président des États-Unis d’Europe.

Je cherche une collaboratrice pour un projet de la plus haute importance. Arnold Schwarzenegger, cinq fois Monsieur Univers, superstar du cinéma et ex-gouverneur de Californie, ne peut plus exercer de mandat de gouverneur, après deux mandats successifs, et ne peut pas non plus se présenter à la présidence des États-Unis, n’étant pas né sur le sol américain, alors qu’il serait sûr d’être élu.

En tant qu’acteur, il a travaillé avec les créateurs les plus originaux du cinéma contemporain. En tant que gouverneur, il a sauvé l’État de Californie de la faillite. Face aux limites imposées à son talent et à son charisme par la Constitution américaine, Schwarzenegger, qui est né en Autriche, a fait savoir il y a quelques années qu’il souhaitait s’impliquer dans la politique de l’Union européenne. Mondialement connu, il pourrait être le premier Président de l’Europe. Il s’agit de créer, sous ma direction, le think tank qui prendra en charge la réalisation de ce projet.

Âgé de 67 ans, Arnie a entre cinq et dix ans pour devenir le Président de l’Europe, mandat qu’il pourrait exercer une dizaine d’années et plus. (Depuis que son équipe a lancé l’idée, comme un signal dans la nuit – à bon entendeur salut –, il s’est séparé de sa femme et c’est un peu dommage, car c’est une Kennedy, et Kennedy est un personnage mythique. On peut tenter de les rabibocher autour du projet.)

Notre mission sera de peser sur les instances de l’UE en vue de la création d’un poste de Président de l’Europe élu au suffrage universel direct et à préparer la candidature d’Arnold à ces élections, qu’il est absolument certain, compte tenu de sa notoriété extraordinaire, de remporter. Le poste sera en réalité créé pour lui. (On peut bien dire que proposer le nom d’Arnold Schwarzenegger, c’est être l’inventeur du Président de l’Europe, car qui d’autre que lui aurait l’audace de se présenter à un tel poste ? Qui d’autre aurait la stature pour assumer une telle responsabilité ? Est-ce d’un obscur fonctionnaire que nous avons besoin ? C’est dommage que l’intéressé n’ait pas cinq ans de moins, on aurait pu espérer le faire président avant qu’il atteigne 70 ans, mais, bon, nous pouvons tout de même considérer que nous avons dix ans devant nous ; c’est un des avantages du progrès que l’espérance de vie augmente avec lui.)

J’ai besoin d’une collaboratrice notamment pour tout ce qui concernera les contacts, européens et américains, et les réunions, formelles et informelles, du projet. Je pense pouvoir négocier pour le salaire de départ de ma collaboratrice entre … et … K€ (me contacter). Il faudrait que la personne soit au moins bilingue en anglais. Une incarnation parfaite de la French Woman sera l’une des clés du succès auprès de nos contacts étrangers. Une touche littéraire et une haute culture ne peuvent qu’ajouter au charme auprès de ces derniers.

Il est temps que l’Europe devienne les États-Unis dont le grand poète Victor Hugo eut la vision sublime, et quoi de plus naturel pour cela que de s’inspirer des Pères fondateurs des États-Unis d’Amérique, et notamment des profondes pensées du Fédéraliste (Hamilton, Madison et Jay), dont les écrits en faveur de la Constitution fédérale américaine sont l’exemple le plus digne de notre attention d’une philosophie politique éprouvée ? L’Europe est aujourd’hui peu ou prou dans la situation de la Confédération américaine à la veille de l’adoption de sa nouvelle Constitution, une Constitution toujours en vigueur plus de deux cents ans plus tard, et des menaces identiques planent sur notre continent, en particulier le risque de devenir une région à la marge des affaires du monde. L’Europe ne doit pas laisser passer une opportunité historique ni manquer à son projet fédérateur, faute de propositions concrètes. Puisse, après qu’il s’est montré digne des hautes responsabilités qu’il exerça sous l’empire d’une Constitution qui est un modèle de pensée politique, le fils de cette Europe à l’histoire multiséculaire, Arnold Schwarzenegger, lui revenir pour servir les nobles idéaux fédérateurs qui sont la vocation de l’Humanité.

12.08.2014

arnoldpresident-2

English

Situation vacant: Assistant to the inventor of the President of the United States of Europe

An assistant (gender F) is needed for a project of the highest importance. Arnold Schwarzenegger, five times Mr Universe, movie superstar, and ex-governor of California, is not allowed to apply for another term as governor, after having completed two terms, and he cannot run either for the Presidency of the United States, as he was not born on the States’ territory – while he would be sure to be elected.

As an actor, he has worked with the most creative personalities in the film industry. As a governor, he saved the State of California from bankruptcy. Faced with the restrictions imposed on his talent and charisma by the American constitution, Austrian-born Schwarzenegger declared a few years ago that he was willing to commit to European affairs. A worldwide-known personality, he could be the first President of Europe. The idea is to organize, under my direction, the ‘think tank’ that will take charge of this project.

Aged 67, Arnie has between five and ten years before him to become President of Europe, a mandate he could keep for some ten years and more. (Since his staff expressed the idea, like a signal in the night – à bon entendeur salut – he separated from his wife, and this is a little sorry, because she’s a Kennedy, and Kennedy is a mythical character. We can try to bring them together around the project.)

Our mission will be to bear on EU’s organs with a view to creating a new organ, President of the European Union elected by direct universal suffrage, and to prepare Arnold’s candidacy to that election, which he is absolutely certain, given his extraordinary reputation, to win. In reality, the position will be created for him. (One is entitled to say, indeed, that to propose Arnold Schwarzenegger’s name is to be the inventor of the President of Europe, because who else would dare run for such a post? Who else would have the stature to take this responsibility? Is it an obscure functionary that we need? No!)

I look for an assistant (gender F), especially regarding everything that concerns contacts, European and American, and meetings, formal and informal, for the project. I am expecting to negociate for her starting salary between … and … K$ (contact me). The applicant should be bilingual French-English.

It is long overdue that Europe becomes the United States that the great poet and seer Victor Hugo envisioned, and what is more natural than to draw our inspiration from the Founding Fathers of the United States of America, especially from the profound thoughts of the Federalist (Hamilton, Madison, Jay), whose writings in favor of a federal constitution for the States of America are the instance of a time-tested political philosophy most worthy of our attention? Europe, today, is more or less in the same situation as the American States on the eve of the adoption of the new constitution, a constitution still holding more than two hundred years later, and our continent is facing identical threats, among which that of becoming a region at the periphery of world’s affairs. Europe ought not to miss this historic opportunity, nor fail in her federal project because of a lack of concrete propositions. May the son of our centuries-old Europe, Arnold Schwarzenegger, after he has shown himself worthy of the high responsibilities he exercized under a constitution that is a model of political thought, come back to Europe and serve her noble federal ideals, which are the calling of humanity.

Please send your resume through this blog.