Category: Français

Pensées L (50) La transparence et le silence

Bassesse infuse du haut fonctionnaire

Dans l’échelle des êtres vivants, le haut fonctionnaire de la République française est situé particulièrement bas. Je ne prends pas pour critère celui de sa rémunération, qui le conduit à quitter l’administration dès qu’il le peut, pour aller « planter » les fleurons de l’industrie nationale ; je parle de la vie qu’il mène, au service non pas d’idées mais des maîtres politiques que lui désigne le scrutin.

Dans le système administratif républicain, il est impératif que le haut fonctionnaire, ce « technicien de la chose publique », ne conçoive pas son existence comme étant au service d’idées. Car il est au service de celles des hommes politiques qui alternent au pouvoir. Or, si la définition d’une existence moralement élevée est qu’elle est au service d’idées ou d’idéaux, celle du haut fonctionnaire est tout le contraire d’une vie moralement élevée.

Nous devons un tel système au général de Gaulle, qui l’a repris du régime de Vichy et de son École d’Uriage. Ce système avait été conçu dans un cadre non démocratique n’ayant pas vocation à organiser l’alternance politique des pouvoirs suprêmes. J’ignore si de Gaulle, qui avait bien mal à propos gardé de sa jeunesse un vieux fonds monarchiste, imaginait une république, une démocratie sans alternance. J’aurais peine à croire à une telle aberration mentale si plusieurs autres de ses idées ne le faisaient penser.

Le haut fonctionnaire mène une vie basse. La seule justification qu’il pourrait avancer pour nier ce fait serait d’affirmer qu’il vit au service de certaines idées qui ne sont jamais remises en cause par l’alternance. Ce faisant, il dirait aux électeurs que la politique ne porte que sur des questions de détail et que, l’important étant intangible, ils peuvent bien rester chez eux plutôt que d’aller voter pour des broutilles. C’est d’ailleurs ce à quoi tend, en démocratie, tout discours sur les valeurs : si « nos valeurs » sont intangibles, le droit de vote est une bien misérable conquête, et la « liberté » ne se conçoit que comme une accumulation d’interdits et de tabous qu’il n’est permis à aucune formation politique d’enfreindre sous peine d’excommunication.

Comme ce n’est évidemment et naturellement et bien évidemment pas le cas, il faut empêcher que davantage de Français ne se vouent à une vie de technocrate si accablante et vile en dépit de la « culture générale » de concours qu’elle suppose. L’intégration européenne doit, en bonne gestion, laminer les hautes administrations nationales. Pourquoi une telle pléthore encore aujourd’hui en France ? Poursuivons la révision générale des politiques publiques, dite RGPP, le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite, en veillant à ce que, dans ce rapport d’un sur deux, il y ait neuf hauts fonctionnaires sur dix. (avril 2012)

*

Pensée dionysiaque et tests de QI

Porté sur les études de sciences sociales, au détriment de mon activité poétique, j’ai pris connaissance de diverses recherches sur l’intelligence et sa mesure par des tests standardisés. Tout en admettant la validité de la pratique, je ne pouvais m’empêcher de penser, à la lecture de ces travaux, que quelque chose échappe à la mesure des tests, et des mots comme « pouvoir de l’imagination », « tempérament créatif », « art », « culture », me venaient à l’esprit. C’est le terme « dionysiaque » qui décrit le mieux ce qui n’est pas mesuré de cette manière.

Des pensées de Nietzsche comme « Sans la musique la vie serait une erreur » (Le Crépuscule des idoles) ou encore « Comparée à la musique, toute expression verbale a quelque chose d’indécent ; le verbe délaie et abêtit ; le verbe dépersonnalise » (La Volonté de puissance) témoignent d’une rationalité, d’une sagesse, étrangère à l’ensemble défini et mesuré par la psychologie factorielle. En même temps, cette sagesse semble assez fragile, et la preuve s’en trouve dans la pensée de Nietzsche lui-même. S’il est connu pour avoir dit que Dieu est mort, il a aussi écrit que l’art est mort. Car l’art repose sur l’illusion, et notre cerveau évolué est dans la démarche de déchirer tous les voiles des « mystères », de la religion, de la culture… Ce qui a fait déplorer au dionysiaque Oscar Wilde le « déclin du mensonge ».

Or, que l’art soit mort, que la sagesse dionysiaque soit confondue avec les élucubrations des aliénés ou qu’elle soit socialement circonscrite dans une « sphère de rationalité » esthétique (Max Weber), chez les bohèmes et les érotomanes, c’est ce que Nietzsche n’a jamais pu admettre, et sa philosophie est la tentative de sauver un type d’homme auquel, depuis des temps immémoriaux, mythologiques, l’attribut de grandeur fut conféré par une humanité reconnaissante. L’alternative est aujourd’hui la suivante : ou bien se faire le thuriféraire du « mensonge » et de la Rome des Borgia (L’Antéchrist), ou bien tuer le poète en soi. Un choix impossible, tragique. (février 2014)

[Je suis pourtant la preuve que le choix est possible puisque j’ai tué le poète en moi : cf « l’autodafé » des Fragments de jeunesse échappés à l’autodafé (2018)]

*

Schopenhauer et la théorie de l’évolution

Si Kant a raison et si l’esthétique transcendantale est valide, l’évolution du monde avant l’apparition de l’homme qui s’en fait une représentation n’est qu’une fable.  Or c’est bien ce que dit Schopenhauer. Ce dernier a écrit avant Darwin, mais Darwin n’a pas découvert l’évolution du monde et de l’homme, il a découvert la sélection naturelle, qui l’explique. Schopenhauer décrit l’évolution du monde et l’apparition tardive de l’homme, à partir de primates, tout en précisant que cette évolution est un scénario nécessaire mais imaginaire. En effet, si le principe d’individuation soumis à l’espace et au temps n’existe pas dans la « chose en soi » mais seulement dans notre représentation, il en résulte qu’il ne peut y avoir d’évolution dans l’espace et le temps avant qu’existe notre représentation. Or, d’après Schopenhauer, si ce que notre représentation nous offre à voir dans le monde conduit à l’idée d’évolution, c’est-à-dire à un scénario d’après lequel notre représentation apparaît au cours d’une évolution dans l’espace et le temps, l’esthétique transcendantale (selon laquelle le temps et l’espace sont les formes a priori de notre entendement) dément la réalité en soi de ce scénario.

Schopenhauer traite à peine de ce point me semble-t-il crucial, comme si l’objection n’était pas de nature à exploser tout le système. Dans l’ensemble de son œuvre on ne trouve que quelques lignes, dans Parerga et Paralipomena (et, plus exactement, Paralipomena, Kapitel 6: Zur Philosophie und Wissenschaft der Natur), qui disent « oui, l’évolution » mais « elle est purement phénoménale, das heißt imaginaire ». (Quelques lignes du Monde comme volonté et comme représentation peuvent même affaiblir son point de vue car Schopenhauer semble évoquer une première vague représentation chez un animal primitif, ce qui laisse entendre qu’au détriment de l’esthétique transcendantale cette représentation est le produit d’une évolution dans l’espace et le temps, et donc que l’évolution précède la représentation et non l’inverse.)

Sauver l’esthétique transcendantale, sur laquelle repose entièrement la saine critique de la raison consciente de ses limites et antinomies, implique de ne laisser aucune ambiguïté sur le fait que la représentation ne peut être le produit d’une évolution dans l’espace et le temps, à savoir être elle-même purement phénoménale.

À suivre.

Encore une fois, je vous parle d’un temps où Darwin n’avait pas encore écrit L’Origine des espèces. (juillet 2014)

[Les citations allemandes originales de Schopenhauer sur le sujet dans les Paralipomena peuvent être lues sur cette autre page de mon blog .]

*

Extrait d’une lettre à un jeune poète : … Je t’invite également à lire quelques auteurs anarchistes, pour le jour où tu te diras, vers le milieu de ta vie, que tu l’as ratée, et tu sauras alors que la cause en est dans une société qui brise les hommes. Les artistes qui vivent aujourd’hui de leur art sont des parasites du travailleur.

*

Singuliers trous noirs

Sur la singularité du trou noir, cette citation : “gravitational force is only theoretically infinite at the zero-size center of the black hole. At any location that could actually be measured, the forces are finite, although extremely large.” (Ray Kurzweil 2005). Questions : Quelque chose qui n’existe que théoriquement existe-t-il ? Quel peut être l’effet réel d’une chose qui n’a qu’une existence théorique ? Si la densité infinie n’est réellement nulle part dans le trou noir, alors que sa présence définit le trou noir, il n’existe aucun trou noir.

Ce qu’on observe n’est pas un trou noir si la définition du trou noir implique une densité infinie. Les astrophysiciens n’ont pas une dérogation pour s’affranchir des lois de la pensée. Si le trou noir existe, la densité infinie ne peut pas être seulement théorique : il faut qu’elle existe aussi. Le problème, c’est qu’on ne peut même pas la penser, au sens que les lois de notre pensée nous l’interdisent. Appliquer le raisonnement mathématique abstrait de cette façon à un objet de l’intuition (un objet de l’espace physique) est absurde.

De sorte que, par nécessité absolue, plus notre observation des phénomènes astrophysiques se perfectionnera, plus il apparaîtra clairement qu’une théorie comprenant une densité infinie n’est pas valide, et que le phénomène s’explique autrement, d’une manière conforme aux lois de notre pensée. Notre pensée est actuellement prise en défaut pour expliquer un phénomène : elle tente de violer ses propres lois pour surmonter le problème, mais c’est complètement vain. C’est même le contraire de l’intelligence.

Il faut dire, pour être précis, qu’un trou noir « relativiste » n’existe pas. Pas plus qu’un Big Bang relativiste (avec singularité).

La notion de singularité est moins acceptable que celle de Dieu. Je perçois qu’elle commence à devenir gênante : cf la citation supra, où l’auteur croit bon de préciser que la singularité est seulement théorique – une précision nullement satisfaisante car on ne peut pas accepter, pour décrire la réalité, une théorie qui mettrait dogmatiquement à l’abri certaines de ses parties du contrôle de la réalité. Or une densité infinie n’est pas vérifiable empiriquement, pas plus que la notion de Dieu (à ceci près que la notion de Dieu ne viole pas les lois de la pensée humaine de façon si flagrante). La science ne doit pas être une religion ; c’est pourtant ce qu’elle devient si elle recourt à des notions invérifiables car s’affranchissant des lois de la pensée humaine.

Le paradoxe de Zénon apporte de l’eau à mon moulin : on peut, par un raisonnement abstrait et en apparence formellement rigoureux, aboutir à une absurdité. L’absurdité du paradoxe de Zénon est manifeste, celle de la singularité l’est tout autant, mais Zénon présente son paradoxe comme un paradoxe, pour demander que les conditions d’une pensée juste soient définies, tandis que la relativité présente sa singularité comme un résultat nécessaire. (octobre 2015)

*

La transparence et le silence

Un e-mail du 29 juin 2016 au secrétariat de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, qui reçoit et examine les déclarations de revenus des députés (secretariat.declarations@hatvp.fr) :

Madame, Monsieur,

Les « déclarations d’intérêts et d’activité » des députés publiées sur le site de la Haute Autorité sont peu lisibles, car il semble que vous ne précisiez pas sur quels montants portent les demandes. Ainsi, on trouve pour les revenus, selon les déclarations des uns et des autres, des montants « nets », « bruts », « avant impôt », « après impôt », bref on trouve de tout, et quand aucune mention n’est faite par le député en vue de préciser sur quoi portent les chiffres qu’il déclare, comment faut-il lire ces chiffres ? Merci d’avance pour les explications que vous voudrez bien m’apporter.

Pas de réponse.

*

La « vallée inquiétante » (Masahiro Mori)

J’ai tendance à partager le point de vue de Gunpei Yokoi sur les choix de débauche technologique versus les idées simples et originales qui ont fait le succès des jeux Nintendo quand il en dirigeait la conception. Il y a sans doute aussi, dans le jeu vidéo actuel, un phénomène « uncanny valley » : la simulation s’est rapprochée du réel mais n’étant pas encore parfaite elle produit un effet d’étrangeté rebutante (dès lors que ce sont des personnages humains qui sont représentés et non des monstres, auquel cas le phénomène ne s’applique pas, et les monstres peuvent être très réussis dans la mesure même où ils n’appellent pas notre empathie ou dans une bien moindre mesure). Le personnage virtuel nous est désagréable car l’imitation du réel est trop bonne pour être du dessin animé et pas assez bonne pour être hors de la vallée inquiétante. Tandis qu’un bon vieux Mario, ça reste du dessin animé.

L’uncanny valley est un concept majeur exposé par le roboticien japonais Masahiro Mori dans les années soixante-dix. On peut penser qu’en plus de détecter, dans le futur, les robots avec des tests de Turing ou des tests à la Blade Runner, le test de l’uncanny valley sera peut-être toujours valide : les robots ne sortiront peut-être jamais de la vallée, même si les signaux étranges qu’ils émettent malgré eux (gestes saccadés etc.) deviennent de plus en plus infimes.

Exposé par un roboticien, le concept est utilisé en robotique mais on peut l’appliquer à toute technologie qui tente de simuler la réalité biologique humaine, sur quelque support que ce soit : effets spéciaux de films, images de synthèse, graphisme des jeux vidéos… Les personnages en image de synthèse ne sont pas encore des acteurs crédibles à cause de l’uncanny valley. Il y a d’ailleurs un film (j’ai oublié lequel car je ne l’ai pas vu) dont on attendait un grand succès et qui a fait un flop à cause de ses personnages en image de synthèse qui ont fait une mauvaise (uncanny) impression sur le public.

C’est pourquoi les hôtels robotisés au Japon remplacent leurs Actroïdes par des… robots dinosaures. Voici un lien vers une vidéo YouTube qui montre un de ces hôtels. Il y a bien quelques Actroïdes, en réalité, mais aussi un dinosaure, qu’on ne s’attendrait pas à trouver dans un hôtel, et ce n’est pas non plus un délire des managers, car le dinosaure est une interface de service plus plaisante que l’Actroïde avec son visage humain et ses mouvements saccadés. Ces Actroïdes ont quelque chose du musée de cire. C’est très uncanny, peut-être que vous en ferez des cauchemars la nuit dans votre chambre d’hôtel… Dans la même veine, le robot Lakshmi (de conception française : il s’agit en fait du robot NAO créé en 2006 par la société Aldebaran Electronics), qui répond aux questions des clients d’agences bancaires en Inde, bien qu’humanoïde ne s’embarrasse pas d’apparence humaine : on dirait un jouet. (janvier 2017)

*

Islam pacifique

L’histoire de l’expansion de l’islam présente deux faces, l’une guerrière, l’autre pacifique. Si « la guerre de mille ans » (P.N. Oak) est une manière des Hindous les plus extrémistes de décrire leur relation avec l’islam, il y a aussi le cas de l’Asie du Sud-Est, où l’islam s’est répandu sans une goutte de sang versée.

Le livre d’Ignacio Olagüe publié en 1974 (sous le patronage de Fernand Braudel), La revolución islámica en Occidente, remet en cause l’historiographie officielle de la « conquête » de l’Espagne par les Maures, sur la base des recherches du « Lawrence français », le général Édouard Brémond (Berbères et Arabes, 1942), qui fait état de l’impossibilité technique d’une telle conquête. La base des Arabes pour la conquête de l’Espagne était l’Égypte, non l’Afrique du Nord, qu’ils ne contrôlaient pas au moment de l’« invasion » de l’Espagne, ce qui suppose une logistique qui dépassait largement leurs moyens. Et l’Espagne aurait été conquise en trois ou quatre années, tandis que la Reconquête aurait pris 800 ans…

En réalité, ces faits, tels qu’ils ont été déformés par des chroniqueurs arabes ultérieurs inspirés par la muse épique, et dont les histoires ont été reprises telles quelles par les historiens occidentaux, renvoient à des luttes intestines entre Wisigoths, avec intervention de troupes berbères d’Afrique du Nord sous domination wisigothique, commandées par des Goths. La lutte opposait ariens unitaires et catholiques trinitaires. Les Ariens partageant une conception unitarienne avec l’Islam, cette dernière conception commença à se répandre, via les Berbères, en Afrique du Nord puis dans la péninsule ibérique. Un Abderraman, célèbre roi andalou, est selon toutes les descriptions connues, un Germain, blond aux yeux bleus, un Goth et non un Arabe ni même un Berbère. La pénétration de l’Islam en Ibérie a été pacifique, par prédication unitarienne, et non le fruit d’une invasion militaire arabe.

Le mouvement a été porté par une immigration berbère en grande partie causée par la désertification de l’Afrique du Nord (les peintures rupestres du Sahara montrent une faune de paysages agrestes, ce qui prouve l’extension du désert au sud du Maghreb), désertification qui s’est d’ailleurs étendue et continue de s’étendre en Espagne et dans le Midi de la France.

Par la suite, l’Afrique du Nord a connu une « contre-réforme » islamique avec les Almohades et Almoravides de Mauritanie, et ces derniers ont été les véritables envahisseurs militaires de l’Espagne (les batailles du Cid), mais nous parlons là des 12e et 13e siècles…

Les mêmes erreurs d’interprétation sont peut-être commises dans d’autres régions du monde. Olagüe souligne que l’Afrique noire, où les Arabes étaient présents depuis longtemps, a commencé à s’islamiser massivement pendant la colonisation européenne (peut-être en réaction)+. Je pense aussi à la Crimée et au Caucase ; je ne connais pas les circonstances exactes de leur islamisation mais je vois très clairement que l’envahisseur, là-bas, s’appelle le Tsar de la Sainte Russie et que cette invasion a été horriblement sanglante. Le terme « cosaquer » (pour décrire les viols de masse et le passage au fil de l’épée de populations entières), aujourd’hui tombé en désuétude, l’atteste. (octobre 2017)

+ La remarque d’Olagüe sur l’Afrique noire est de nature à contredire une pensée exprimée dans mon poème La Chute des Arabes du Congo (recueil La Lune chryséléphantine), selon laquelle l’impérialisme européen en Afrique barra la route à l’impérialisme arabe. Elle la contredit dans la mesure où ce serait en fait l’impérialisme européen qui aurait « armé » en Afrique l’expansion islamique, par réaction. Sans ce colonialisme occidental, les négriers arabes auraient continué à faire la traite depuis la côte orientale, les négriers européens et américains depuis la côte occidentale, et les Africains auraient conservé leurs traditions locales.

*

Helga Pjeturss

J’ai lu il y a quelques années sur internet un essai en anglais sur l’interprétation des rêves par le savant islandais Helga Pjeturss (1872-1949), géologue de réputation internationale également féru de sciences plus ésotériques, une des sources d’inspiration du mouvement Asatru, et dont le prix Nobel de littérature islandais Halldor Laxness aurait fait l’éloge.

Pjeturss affirme que les habitants d’autres planètes communiquent avec nous dans nos rêves et il recommande de noter ses rêves pour parvenir à déchiffrer leur message. (Aussi parce que je trouvais que je commençais à manquer de pratique dans l’écriture créative) je suivis ce conseil. Je me rendis alors compte rapidement que beaucoup de mes rêves, si ce n’est tous, bricolent classiquement avec des éléments de ma vie, qu’un extraterrestre ne doit pas connaître, et j’ai rapidement arrêté. Mais peut-être que l’extraterrestre introduit son message occulte dans la matière familière du rêve.

J’ai donc tout de même cherché à en savoir plus et j’ai commandé un de ses livres, le premier dans la série de collections d’essais Nýall (éditions Félag Nýalsinna) à la librairie universitaire de Reykjavík, que je contactai par e-mail et qui, sans doute mise en joie par une demande inattendue (une commande depuis un pays aussi exotique que la France), m’offrit tout bonnement le livre, en me laissant payer les seuls frais d’expédition. Que la librairie en soit ici remerciée.

Voici le livre en photo. Il a une belle couverture en (simili-)cuir avec lettrage doré, et l’intérieur –c’est original– est imprimé à l’encre bleu marine.

Je pensais que je ferais d’une pierre deux coups : découvrir la pensée de cet auteur et, faisant fond sur mes connaissances en suédois, apprendre l’islandais. J’ai vite déchanté et ce livre conserve donc encore tous ses mystères pour moi.

Il existe toutefois un site internet de « l’Institut Pjeturss » qui comporte quelques textes en anglais, bien plus que la dernière fois que je l’ai consulté, il y a quelques années, au moment de lire l’essai sur les rêves (un texte trouvé sur ce même site). Si vous googlez le nom du savant, le site de cet institut est le premier résultat que vous verrez apparaître.

*

Un décret très subliminal ayant échappé à l’attention de tout le monde
(La transparence et le silence II)

L’article 10 du décret n° 92-280 du 27 mars 1992 dispose : « La publicité ne doit pas utiliser des techniques subliminales. »

L’article 1er dispose quant à lui : « Le présent décret est applicable aux éditeurs de services de télévision. » Par conséquent, la loi française n’interdit pas la publicité subliminale sur tout autre support de médias : journaux, radio, livres, cinéma, internet…

En ce qui concerne le cas particulier du visage subliminal de François Mitterrand dans le générique du journal TV en 1988, au moment de la campagne pour les élections présidentielles, il est probable que ce décret, s’il avait existé à ce moment-là, aurait été d’application trop restreinte : puisqu’il est question de publicité (art.10) à la télévision (art.1er), cela vise a priori les spots publicitaires, peut-être aussi la promotion commerciale de produits dans certaines émissions, et non un générique de journal TV.

Toujours est-il que ceux qui écrivent « en 1992, une loi a été votée pour interdire l’usage des images subliminales à des fins publicitaires » se trompent. Ce n’est pas à proprement parler une loi mais un texte d’application d’une loi : la loi 86-1067 du 30 septembre 1986. Une recherche sur Légifrance montre que cette loi ne contient même pas le mot « subliminal ». Autrement dit, la question des techniques subliminales a très bien pu ne pas être discutée du tout au Parlement.

La loi contient dix-sept fois le mot « publicité » et je pense que l’interdiction de la publicité subliminale à la télé par le décret de 1992 est en application de l’article 43 de la loi de 1986 : « Toute forme de publicité accessible par un service de communication audiovisuelle doit être clairement identifiée comme telle. Elle doit également permettre d’identifier la personne pour le compte de laquelle elle est réalisée. » Mais c’est tout de même un saut qualitatif important car l’article 43 couvre aussi des pratiques qui sont très éloignées des techniques subliminales au sens strict.

Ce décret est resté lettre morte, il n’a eu aucune conséquence dans notre ordre juridique. Il a donné lieu à une, et une seule, recommandation du CSA, le 27 février 2002 : « En application de l’article 10 dudit décret ‘la publicité ne doit pas utiliser des techniques subliminales’ entendues comme visant à atteindre le subconscient du téléspectateur par l’exposition très brève d’images. Or, le Conseil supérieur de l’audiovisuel a récemment pu relever sur l’antenne d’un service de télévision la présence d’images subliminales, introduites lors des opérations de montage mettant en œuvre des technologies numériques. La présence de telles images n’est pas conforme aux dispositions précitées. » (texte entier)

Dans son exposé public, le CSA indique : « Cette recommandation a été adressée à M6 accompagnée d’un courrier spécifique. » (voir site du CSA)

Le décret de 1992 qui crée le délit de publicité subliminale à la télévision (et je répète que cela ne concerne que la publicité et que la télévision) ne prévoit aucune peine pour ceux qui ne respectent pas l’interdiction. De sorte que le CSA, quand il a constaté que M6 avait enfreint l’interdiction, en 2002, n’a pu qu’adresser une « recommandation » à la chaîne privée, sans valeur contraignante et sans saisine de la justice, et sans même nous dire sur son site si M6 a obtempéré. Et depuis lors, plus rien. C’est ce qui s’appelle une parodie de législation et de justice. (mars 2018)

J’ai donc écrit au CSA (par e-mail le 5 mars 2018). Je lui ai adressé un premier e-mail alors que je connaissais l’existence du décret de 1992 mais non l’avis de 2002. En voici le contenu :

Madame, monsieur,

Aux termes du décret n° 92-280 du 27 mars 1992 applicable aux services de télévision, ‘La publicité ne doit pas utiliser des techniques subliminales.’ (article 10)

Je souhaiterais connaître les réflexions du CSA au sujet des techniques subliminales et si des cas de publicité utilisant des techniques subliminales ont déjà été soumis à l’attention du régulateur.

Quels sont les critères retenus par le CSA, ou le législateur (mais je ne connais pas d’autre texte normatif évoquant ces techniques, et la loi de 1986 dont le décret de 1992 est un texte d’application ne comporte pas le mot « subliminal »), pour caractériser ces techniques subliminales ?

Peut-on vous soumettre des cas et quelles suites y donnez-vous ? Peut-on saisir la justice et quelles suites donne-t-elle à ces saisines ?

Je ne reçois pas de réponse. Entretemps, je découvre l’existence de son avis de 2002 et lui récris donc (le 17 mars) :

Madame, Monsieur,

Oh, quelle interessante recommandation du CSA en 2002 à la chaîne M6 qui s’est rendue coupable de diffuser des images subliminales en violation du règlement de 1992 ! J’espère que vous avez un dossier annexe à cette recommandation, détaillant les faits, car je voudrais le consulter.

Je vous appelle un de ces jours pour prendre rendez-vous.

Pas de réponse, bien sûr. À suivre pour vous raconter mon expédition subliminale au CSA prochainement.

Le décret a été pris par l’administration après que le Parlement a voté une loi dont aucun article n’évoque la publicité subliminale et donc sans que le Parlement, les partis politiques aient débattu du sujet. Le décret sert à faire passer le message que la thématique est prise en considération, puis un avis est pris par le CSA pour rendre le même service, et la mascarade est jouée, les choses peuvent s’arrêter là. Les esprits peu profonds qui ont fait une vague recherche sur le sujet vont assurer leurs lecteurs que le droit français les protège contre des techniques mystérieuses et inquiétantes, et que, par un simple décret sorti de la manche du gouvernement et un avis dont les détails ne sont connus de personne, toute entreprise de manipulation a été étouffée dans l’œuf. Autrement dit, le titre que j’ai choisi, « un décret ayant échappé à l’attention de tout le monde », est inexact : peu de gens ont certes entendu parler du décret mais ceux qui ont cherché à savoir l’ont trouvé, ainsi que l’avis du CSA, sur leur chemin, et la confiance innée du bon citoyen dans les institutions de son pays fait le reste.

*

Au chanteur Benoît Carré, laissé sur son blog :

Vous avouez utiliser des techniques subliminales (« voix cachée ») dans la dernière chanson de l’album Fermé pour la saison. Je suppose que l’on ne peut pas déchiffrer à l’oreille ce que dit cette voix « cachée ». Pourquoi ne pas nous révéler ici les paroles qu’elle prononce, pour être sûr qu’elle n’incite pas à se droguer ou à commettre des meurtres ?

J’ai repéré une technique de voix « cachées », c’est-à-dire audibles mais dont il est impossible de saisir à l’oreille les paroles, dans les chansons Something Got Me Started de Simply Red et I Love the Dead d’Alice Cooper. Je n’ai pas réussi à faire réagir le responsable d’un compte Twitter d’Alice Cooper quand je lui ai demandé la même chose qu’à Benoît Carré, à savoir de révéler les paroles enregistrées en « voix cachée ».

Et Benoît Carré n’a pas non plus répondu (ni publié mon commentaire sur son blog).

Si un ingénieur du son ne prend pas spontanément contact avec moi en lisant ces lignes pour que nous déchiffrions ensemble les paroles mystérieuses de ces « voix cachées » et cachottières, j’en contacterai un pour recourir à ses services.

Donc, là aussi, à suivre.

Clown Head of UK Diplomatic Service goes to Amritsar Golden ‘Mosque’ (TW-antho 12)

Tweet anthology March-May 18 English/Français

*

En 2014, le chef du protocole de la ville de Bruxelles arrache en pleine rue le niqab d’une princesse qatarie, lui arrachant au passage ses boucles d’oreille. Le journal huffingtonpost.fr écrit : “Les oreilles de la princesse ont chauffé jusqu’au sang.” Pas d’oreilles déchirées, donc ?

*

Scientific Papers on Subliminality (a selection)

“subliminal stimuli—because they are outside a human’s ability to perceive them—can have no effect on humans” (W. James Potter, Media Literacy, 2013)

vs

“Mere exposure enhances positive evaluation, independent of stimulus recognition” A replication study in Japan and the U.S. by Keiko Ishii 2005

“Subliminally activating the concept of trust (vs. distrust) leads participants to judge a series of strangers as more (vs. less) trustworthy.” (Posten, Ockenfels & Mussweiler, Journal of Economic Psychology 2013)

“subliminally presented hint stimuli cause better solution performance and greater relaxation of constraints when actually solving the problem later” (Miyata, Otagiri, Suzuki)

“increasing perceptual fluency during mere exposure modulates autonomic nervous responses, such as pupil diameter, and eventually leads to preference.” (Pupil Response and the Subliminal Mere Exposure Effect [SMEE], Yoshimoto et al. 2014)

“negative emotion induced by unconscious stimuli (subliminal fear priming) enhances rejection of unfair offers” in the ultimatum game (Takagishi et al. 2016)

Subliminal Mere Exposure Effect & Preferences: “massed exposure has an instantaneous effect on likability, whereas accumulative exposure has a long-term persistence effect” (Japanese Journal of Psychology 2011)

“The results provide the first evidence for subliminal emotion-specific cognitive effects. They show that cognitive functions such as appraisals can be affected by subliminal emotional stimuli of the same valence.” (Zixu Yang & Eddie Wong 2016)

“Participants were instructed to rate how much they like images after being subliminally exposed to masked lexical prime words that exhibit positive, negative, & neutral connotations … The consistent results confirmed the overall priming effect on participants’ explicit ratings.” (Dhanya M. Mohan et al. 2016)

“The processes which allow novel information to shape subsequent decisions are generally thought to depend on consciousness … However, growing evidence indicates that the human unconscious can perform various high-level cognitive functions that might allow decision processes to benefit from subliminal messages (Ruch et al., Subliminal messages exert long-term effects on decision-making, Neuroscience of Consciousness, 2016)

“Two recent studies have found that subliminal visual cues can improve athletic performance, as well as, physical functioning in older individuals” (Subliminal cues impact motivation, endurance, and longevity, C. Bergland, Psychology Today 2014)

*

You vote for politicians but they don’t do what you want, they do what media wants and you don’t vote for media.

*

To United Black Books: I’ll buy any book by late President Idi Amin Dada, for instance his Middle East Crisis (1974). Your price will be mine.

*

Please take a look at this tweet (pic) by Afro-American Eric and the number of likes and retweets. I followed him. After this tweet he said he was shadowbanned, and it was true, then his account was shut down.

*

I would like to be sure freemasons do not use the state apparatus to oppose peaceful conversions to islam, because that would be a violation of the tenets of the secular state. That people convert to islam, in prison or elsewhere, is none of the secular state’s business.

Any opposition of the secular state to peaceful conversions to islam is illegal.

*

Mark Anthony Conditt, Austin Bomber, explained on Reddit how he made his bombs, and that his favorite authors are John Grisham and Tom Clancy: his inspiration for Austin bombings? Why not? Also, Conditt was reading the Bible when he went on rampage.

If you can bring legal charges against a Muslim cleric or intellectual for inciting terrorism, then be consistent and bring charges against novelists admired by Mark Conditt, like John Grisham, so a judge or jury can examine their writings carefully.

*

Books in the public domain won’t be what their authors made them any longer. For example, Austrian youth novel Hatshi Bratschis Luftballon by F.K. Ginzkey: “Dort gelangt er auf eine Insel, wo „Menschenfresser“ (bzw. in neueren Ausgaben Affen)…” “…alle Hinweise auf Türken in der Ausgabe von 1968 ersetzt.” wkpd (In a recent edition, instead of colored cannibals the character now meets apes, and all references to Turks have been removed.)

You have no right to rewrite the books of your culture. You’ve no right to rewrite a book and leave the author’s name on the cover. You’ve no right to make believe your writers and intellectuals were nice people when they were not.

*

Terrorism alarm in Rome. Authorities are looking for Mathlouthi Atef, a 42-year-old Tunisian national who might be willing to carry out an attack. The manhunt was launched after the Italian embassy in Tunisi received an anonymous letter. (ISPI Terrorism, March 25)

Ridiculous. Now they launch manhunt on receiving anonymous letters and even advertise it. Can they get any lower? [Read further for more remarks on anonymous denunciations.]

*

YouTube removes all sorts of contents and people from its platform, even content that is protected by the American Constitution (like Alex Jones’s). That makes of YouTube an illegal organization.

*

Un problème avec Twitter : tous les détritus à étiquette bleue y vont de leur larme de crocodile, pour des RT, quand un gendarme se fait tuer par un djihadiste, et du coup au hashtag #ArnaudBeltrame, zéro analyse, on est obligé de demander ce qui s’est passé à ceux qui regardent la télé. 😦

*

Stéphane Poussier, du parti Les Insoumis, condamné à un an de prison avec sursis et privé de droits civiques pour son tweet sur #ArnaudBeltrame. Une question aux soixante-huitards qui nous gouvernent : peut-on dire que les CRS sont des SS ?

Hier les CRS étaient des SS, aujourd’hui ils sont le rempart contre les SS islamofascistes et le SS Stéphane Poussier.

*

Après l’attaque de Trèbes, la jeunesse en colère manifeste dans la rue : « Fichés S : SS ! Fichés S : SS ! »

*

#ArnaudBeltrame He broke all rules, acted on impulse with no proper training for what he intended, was shot dead. End of story.

How can you break rules in a situation where no rule is left? (C. de Vaca)

Rules and procedures for hostage-taking situations involve elite corps with elite training. Do not ask countryside gendarmes what you ask the RAID or have them trained at the same level.

*

Si un cambriolage peut être qualifié d’antisémite, je vois mal comment un crime ou délit quelconque dont une personne juive serait victime peut, a contrario, ne pas être qualifié d’antisémite. Cela veut dire que, si la victime est supposée connue comme étant juive par l’auteur de l’acte, le caractère antisémite de l’acte est présumé de manière automatique et la circonstance aggravante retenue.

*

Alors que le caractère antisémite du meurtre de Mireille Knoll n’avait de prime abord rien d’évident (“Investigators say no apparent anti-Semitic motive”), on en vient à se poser la question du timing : est-ce que cela a été déclaré antisémite avant ou après la Marche blanche ? Que l’Assemblée nationale interrompe ses travaux dans ce contexte incertain (la justice délibérant sur le caractère antisémite de l’acte) et invite les députés à la Marche blanche, a un petit côté « grosse pression sur le pouvoir judiciaire ». Et la séparation des pouvoirs ? Mesdames et messieurs les députés, laissez la justice faire son travail, la démocratie vous en sera reconnaissante.

*

La Marseillaise ? Toute cette pub subliminale pour l’Olympique de Marseille, ça me rend malade.

*

To the Spokesman of Islamic Emirate of Afghanistan, Zabihullah Mujahid (Talibans): I don’t know why but, from France, access to http://shahamat1.com is ok but access to http://alemarah-dari.com [both websites are run by the Talibans] isn’t allowed and I get a warning from the ministry of interior. Any idea what these idiots are doing?

I can visit http://shahamat1.com any time, in any language (English and all), but when I click on http://alemarah-dari.com I get this bla bla (see pic). Any idea why?

*

If you have been aggrieved by YouTube, I’m not sure there’s anything you can do other than what Nasim Aghdam did [she went on a shooting rampage at YouTube’s headquarters in San Diego]. Just let me know.

One user assumes Nasim Aghdam went on rampage for the sake of the “2 cents” she was making from her YouTube videos, but others say her videos were viral so more likely it’s her livelihood she lost overnight, with no credible recourse against Google.

I don’t really know how making money on YouTube works but I fancy 1000s, 10.000s, 100.000s, millions of views will attract companies eager to advertise, so the prejudice to Nasim Aghdam may have been quite significant. I hope her relatives will sue YouTube/Google.

The prejudice she suffered from Google is on the record. The harm resulted from a unilateral breach of contract upon which terms Nasim Aghdam had made financial expectations.

That is #1. #2 is that YouTube discriminated against Nasim’s videos, and discriminating against customers is a breach of the law (Civil Rights Acts). As if being a private company allowed one to violate protected people’s rights… Pshaw!

*

Elon Musk warns about the coming of an immortal dictator [an AI dictator].” Anybody with a boss bossing him every day of the week will hardly see what’s so wrong with a dictator.

*

[Attaque à la voiture bélier à Münster, le 7 avril] Je suis #munster (Le munster est un fromage qui pue)

*

#Münster Make no mistake: Europe will convert to islam peacefully. I hope freemasons won’t try to prevent it with violence because then they’ll have to be stopped. People are free to convert to islam. People’s motivations for converting (or not) is their own business provided there is no violence involved.

#Münster « Rien n’indique pour le moment qu’on ait affaire à des motivations islamistes » (Ministère) devient dans la bouche des journalistes « La piste islamiste écartée » (letelegramme/fr). Clairement, quand on maîtrise la langue française, la piste islamiste n’est pas écartée.

#MünsterThe attacker is German and no refugee” (authorities). The refugees of today are the Germans of tomorrow.

*

If your idea of democracy is about electing scoundrels to boss civil servants, then you are smart. (I was told the same in civil service preparatory classes and wouldn’t believe it.)

*

This is how blockchain might solve the internet privacy problem.

Does blockchain solve the internet privacy problem by cancelling privacy or by making it impossible for governments to track criminals?

*

J’ai toujours pensé que le café du commerce avait plus de couilles que les médias.

*

Germany: 6 people detained over plot to carry attack during half marathon in Berlin have been released. (ESISC)

Clear indication that these individuals plotted no attack and that the elements the police used to detain them hardly qualified, such as anonymous denunciations.

France: All the suspects, detained on April 9 in connection to the Magnanville attack, liberated due to the lack of incriminating evidence. (ESISC)

So what was the “evidence” used to detain them in the first place?? Anonymous denunciations?

*

#Fulda [Attaque à l’arme blanche dans une boulangerie de Fulda, le 13 avril] The attacker used “stones and some sort of a truncheon” (nytimes/com) and was shot dead by police. Like, that was regular use of lethal force by police?

*

Germany: Reichsbürger committed more than 10,500 criminal offences between 2015 and 2017. (ESISC)

While jihadists only stab or vehicle-ram every other day, German neonazis have committed 3.500 criminal offences PER DAY these last 3 years and you had no idea! (Like, treading on protected lawns?) Governments really take us for pinheads.

*

[Émeutes urbaines à La Reynerie, Toulouse, après un contrôle policier sur une femme portant le voile islamique ayant mal tourné] #LaReynerie « Nous avons beaucoup trop de contrôles d’identité, avec de la vraie discrimination. » Emmanuel Macron, 2 mars 2017, pendant la campagne présidentielle. Un candidat devenu président dit qu’il y a de la « vraie discrimination » dans les contrôles d’identité, et les victimes de cette discrimination devraient rester sans réagir ? N’importe quoi.

Qu’attend Macron pour corriger la situation? À moins qu’il ne déclare avoir eu tort de tenir ces propos, tant qu’aucune mesure n’est prise les contrôles d’identité doivent être considérés comme illégaux car discriminatoires et donc contraires à la Déclaration des droits de l’homme.

Toute résistance à un contrôle d’identité est légitime et se justifie par les paroles du magistrat suprême de la République, le président Macron, que l’agent de police ni le juge ne saurait ignorer sans manquer à son devoir.

*

“Ask not what the jihad can do for you – ask what you can do for the jihad.” J.F.Kennedji

*

Evolutionary psychologists, after Jack London [several utterances in this direction in The People of the Abyss], say Europeans who migrated to America were a fitter breed than those who stayed “behind.” Ridiculous: They left Europe because here in Europe they were outbred in the struggle for life.

To a land of opportunities… If, say as workers, migrants to America could find no opportunities in Europe, it wasn’t that workers weren’t needed in Europe, mark you.

*

America’s industrial might depended on the same cause that is now seeing China rising: It was American workers scabbing on European workers (longer workdays, fewer vacations &c).

*

Evolutionary Psychology (EP) and Sociobiology hold, after Jack London, that the strong outbreed the weak. Yet from Western falling birth rates they fail to conclude to the weakness of the white race. Is it because most EP scholars are whites?

Twopence question. Given that the strong outbreed the weak, who are the strong: Christians or Muslims?

*

[Attaque à la voiture bélier à Toronto, le 23 avril ; Twitter buzzait de rumeurs sur la nature djihadiste supposée de l’attaque et donc en même temps d’appels à la tolérance] #TorontoAttack What if the solution wasn’t inclusiveness but islam? Think about it.

*

British “Permanent Under-Secretary at the Foreign and Commonwealth Office and Head of the Diplomatic Service” Simon McDonald visits Sikh Golden Temple in Amritsar and then tweets he is glad to have visited the “mosque.” European elites in a nutshell.

*

Sexes being in the ratio of 1:1, in monogamous societies a voluntary celibate of one sex means an involuntary celibate or incel of the other sex, unless the number of voluntary celibates is equal for both sexes.

*

Deux jeunes femmes victimes d’une agression islamophobe : la police refuse la plainte et leur dit « arracher le voile, ça n’existe pas dans la loi française. » (Nacéra, 24 avril)

Les voies de fait, comme l’acte d’arracher une partie du vêtement de quelqu’un, sont condamnées en droit français.

Pas si le vêtement est interdit (avec un lien vers la circulaire du 2 mars 2011).

La circulaire du 2 mars 2011 [relative à la mise en œuvre de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public] concerne le voile intégral, et même une personne en contravention victime d’une voie de fait est fondée à porter plainte car le droit français n’admet pas le lynchage. De plus, une voie de fait motivée par le port du voile islamique comporte un facteur aggravant.

Citation de la circulaire : « Les tenues destinées à dissimuler le visage sont celles qui rendent impossible l’identification de la personne. Il n’est pas nécessaire, à cet effet, que le visage soit intégralement dissimulé. Sont notamment interdits, sans prétendre à l’exhaustivité, le port de cagoules, de voiles intégraux (burqa, niqab…), de masques ou de tout autre accessoire ou vêtement ayant pour effet, pris isolément ou associé avec d’autres, de dissimuler le visage. »

Le voile islamique est certes mentionné dans la liste : il s’agit du voile intégral, et la liste donne deux noms de voile intégral. Ce qui signifie que le voile islamique non intégral ne fait pas partie de la liste.

La précision qu’il « n’est pas nécessaire…que le visage soit intégralement dissimulé » concerne des masques ne couvrant qu’une partie du visage, tels que dominos, loups…, qui rendent de fait l’identification de la personne impossible sans cependant couvrir tout le visage.

La liste n’est bien sûr pas exhaustive (« sans prétendre à l’exhaustivité ») car quelqu’un pourrait se mettre une boîte en carton autour de la tête et dire que la loi ne l’interdit pas, mais cela n’autorise pas à mettre dans cette liste le voile islamique non intégral.

Si la circulaire cite les cagoules, elle n’interdit pas les cagoules qui ne cachent pas le visage, pas plus que les chapeaux, qui recouvrent les cheveux (utiles pour identifier une personne), que les lunettes noires (qui cachent les yeux), ni de porter la barbe, de se maquiller, de changer de coupe de cheveux, etc.

La cagoule est donnée comme un exemple parmi d’autres de la définition. Une cagoule qui ne cache pas le visage ne correspondant pas à la définition, ce type de cagoule n’est pas concerné.

*

« Le Conseil d’État dit qu’un chef d’établissement peut recommander aux mères de ne pas porter le voile dans les sorties scolaires. Je recommande donc aux chefs d’établissement de recommander cela aux accompagnatrices. » (Jean-Marie Blanquer, ministre de l’éducation nationale)

Une recommandation n’étant pas une injonction, les accompagnatrices qui ne souhaitent pas ôter leur voile ne sont susceptibles d’aucune sanction en droit. Je leur recommande donc de garder leur voile si c’est ce qu’elles souhaitent.

Le Conseil d’Etat a dit quelque chose d’inutile et de futile, alors qu’il dénonce en général le « droit non normatif ». Une recommandation, en droit (normatif), ce n’est rien du tout. Le ministre a répété une chose inutile et futile, et en même temps blessante pour les Musulmans.

Selon moi, le droit dit que : si un chef d’établissement recommande à une femme de retirer son voile pour une sortie scolaire et celle-ci refuse, il n’a pas le droit de l’empêcher de participer à la sortie pour ce motif. S’il avait le droit, ce serait en effet plus qu’une « recommandation ».

Ce qu’il y a de 👎 dans la réponse du ministre, même si l’instrument juridique auquel il se réfère est dépourvu de caractère normatif, c’est qu’il veut intimider les femmes voilées, les décourager de participer à la vie de la collectivité, alors que le voile est légal. Les mères voilées ont le droit de participer à la vie de la collectivité et il est franchement 👎 que le ministre cherche à les décourager de le faire.

Si vous laissez faire, ils empêcheront les mères voilées de participer aux sorties scolaires, puis à ci puis à ça, puis à tout, puis ils diront : « On vous l’avait dit, les femmes musulmanes, c’est des fatmas qui ne sortent jamais de la maison. »

*

Today they wax indignant about fake news. Tomorrow they’ll tell you fake news is a necessary weapon in war (it’s already stated in their history books), and don’t you dare rectify fake news, it’s a betrayal of your country.

*

Try to write “melancholy Taiwan turtle swinging on a swing provoked a flock of dirty, mutant snapping tortoises” in Chinese and good luck: 憂鬱的臺灣烏龜蕩鞦韆尋釁幾羣骯髒變態囓齒鱷龞 Millions of pen strokes! (Traditional vs simplified Chinese writing) [The nonsensical sentence is a textbook example of the intricacy of traditional Chinese writing.]

To my Uyghur friends, next time they compel you to renounce Uyghur alphabet, tell them: “Melancholy Taiwan turtle swinging on a swing provoked a flock of dirty, mutant snapping tortoises.”

*

Le Canard enchaîné du 2 mai, n° 5088, écrit à propos du compte Twitter d’Al-Jazeera (français) une fausseté qui peut être facilement démontrée : « la notion de race [y est] utilisée comme critère fondamental dans la lecture du moindre événement » (P.1: AlJazeera se la joue cool) et lui reproche sa position anti-raciste. Bien sûr, ces journalistes ne sont pas racistes, vous diront-ils, ils sont même antiracistes ; c’est seulement qu’ils ne supportent pas les antiracistes musulmans.

*

[In reply to someone who made fun of a Filipino Jihadist with long, well-cared hair] Perhaps it is the reason the boy prefers Jihadist insurgency to the regular army: He can keep his long hair and cool looks. Whereas in the army he would be just another robot.

*

Un militaire ne peut appartenir à un syndicat, ne peut faire grève, ne peut participer à des élections ni se faire élire… Notre société a donc besoin d’esclaves ?

In modern societies, soldiers choose to enlist. They know what to expect. Slaves, on the other hand, don’t quite have the same level of choice. (C. de Vaca)

As they agree to live without basic rights, they are scabs who drag down the citizenry.

*

Un président des riches est toujours élu par les pauvres, car il faut une majorité pour être élu. J’emm… la démocratie.

*

Sur le site web du ministère français des affaires étrangères : « Tous les déplacements à Gaza sont formellement déconseillés. Les ressortissants français doivent être conscients qu’ils s’exposent à des risques particulièremt élevés (attentats, enlèvements ou bombardement israélien). » Attentats ? Enlèvements ?

*

Editorial du Monde, 18 février 2017 : « Si qualifier de ‘crime contre l’humanité’ ce chapitre de notre histoire [la colonisation] est maladroit, cela a permis d’engager la discussion sur une question sensible. »

Quel maladroit, ce Macron, ah la la!

Macron : « La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. »

Mais quel maladroit, ce Macron !

*

Discrimination pratiquée au sommet de l’État : « La secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, en visite à Trappes, ne s’est pas arrêtée dans un café ‘tenu par des musulmans’ afin ‘d’éviter un incident’. »

[« En cause, selon Le Canard enchaîné, le préfet des Yvelines, Jean-Jacques Brot, qui a ‘invité prestement’ Marlène Shiappa à poursuivre son chemin ‘afin d’éviter un incident’. » (Valeurs actuelles en ligne, 10 mai) Le préfet discriminatoire doit être évidemment révoqué mais cela ne risque évidemment pas d’arriver puisque, par exemple, le journal Valeurs actuelles (les valeurs en question sont évidemment les valeurs boursières), là où je titre « Discrimination pratiquée au sommet de l’État », titre quant à lui : « Marlène Schiappa persona non grata dans un café tenu par des musulmans. » Alors que personne n’a demandé leur avis aux tenanciers du café !… Quelques sources bien islamophobes sont allées jusqu’à dire que le café, tenu par Mme Zoulika Zehrdi, était « interdit aux femmes » !… Tout ça à cause d’un sale préfet.]

*

#WorkHard so you can have debts! “Thrift negates thrift.” (When people spare on minimum wage they lower the standard of living and thus depress wage levels) Jack London, one of those American classics Americans don’t know.

*

France: Close associate of Khamzat Azimov arrested in Strasbourg and transferred to DGSI headquarters. (ESISC)

Close associate to a lone wolf? or just a friend of his? Tomorrow, when they talk of having arrested the mastermind of the operation, know that it is his Alzheimer grandmother.

You don’t need a close associate to take a knife in your kitchen, go out and stab people. What was the close associate’s role in so intricate an operation?

France: 2 young women arrested in connection to Paris May 12 stabbing; another suspect indicted and imprisoned; investigation does not confirm the version of the lone wolf attack. (ESISC)

Summum of ridicule [or, rather, infamy]: A man stabs people on the street and is shot dead, and police imprison scores of people. These people didn’t hold the knife, didn’t shelter the attacker after the attack. Imprisoned for knowing a guilty man!

L’ami de Khamzat Azimov, Abdoul Hakim A., sera « lui aussi » jugé pour « assassinat et tentative d’assassinats en lien avec une entreprise terroriste » (lefigaro/fr) car on a trouvé une photo d’un drapeau de Daesh sur son ordinateur… Parodie de justice ! La France sur le chemin de la dictature policière et militaire. (Mais ne vous inquiétez pas : il y aura toujours des députés pour vous dire à la télé que la France est un pays libre. La place de député est trop bonne pour qu’on s’en passe, même en dictature. Ils ne servent déjà à rien.)

Connaître un assassin et télécharger de la propagande djihadiste n’a jamais été et ne sera jamais un « assassinat », sauf peut-être dans une dictature bien franchouillarde de chez nous à gerber.

Comme pour les politicards, un attentat=>une nouvelle loi sécuritaire, maintenant pour les flics, c’est un Tchétchène fait une attaque au couteau=>une ratonnade chez les Tchétchènes. Bravo, ça c’est des méthodes !

*

We’re told only 20% (1/5) of American Jews support American embassy move to Jerusalem and that Trump acts on behalf of Millenarists waiting for Armageddon. Yet Obama made the same promise and he wasn’t supported by Millenarists. So?

So Millenarists are straw men.

I see no future in Western countries for Christian Zionists who base their politics on Armageddon. Such pigeons.

*

Il me semble, mais c’est une hypothèse, que si j’étais un antisioniste notoire, j’aurais tendance à vouloir un chirurgien arabe plutôt qu’un chirurgien juif pour une opération délicate… Ce qui pourrait être interprété.

À qualifications égales, et même inégales jusqu’à une certaine limite, je prends le chirurgien arabe, dans le modèle mathématique : théorie des jeux, théorème n°14.

*

There’s just a lot of wrong in the world, but there is so much right. (Rose McGowan)

Scientists have found there are two and a half wrongs for every right in the world.

*

Quand un ministre ou député parle de « guerre contre le terrorisme », il viole la séparation des pouvoirs car il demande implicitement le dessaisissement du juge et l’application de la « justice » militaire. Une telle atteinte doit être punie d’indignité nationale.

*

#SantaFeHighSchool [shooting] 2-digit toll attained (10 dead). Dimitrios Pagourtzis, 17, kinda kept his cool, wasn’t even shot.