Tagged: Mario Bava

Giallissimo : 4 poèmes et une filmographie

Le giallo, ou jaune, est le film noir italien du temps de la grande époque du cinéma transalpin.

Les quatre poèmes (mars 2021) qui suivent sont un hommage à ce genre cinématographique marquant par ce que j’ai appelé son esthétique borgiesque (de la célèbre famille des Borgia) – un style parfois à la croisée du noir et de l’horreur, qui fait d’une œuvre comme Reazione a catena (1971) de Mario Bava sans doute le véritable précurseur du genre splatter popularisé par les productions nord-américaines.

Les poèmes précèdent une filmographie giallo personnelle, à savoir les films que j’ai vus.

*

Amore giallo

La main dans le gant noir ouvre un rasoir brillant,
Les yeux de Francesca, si beaux, s’écarquillant.

– Francesca, c’est ton sang qui gicle, rouge et tiède,
Sur les murs, au plafond…

                                         Tu réclames de l’aide ?
Voyons, vous êtes seuls, ton assassin et toi ;
Tu ne peux demander le rempart de la loi.

Mais tu ne m’entends plus, ta vision se brouille,
Le salon disparaît, que ton liquide souille.

C’est la fin. Il l’aimait, s’en souviendra toujours.
Les amours les meilleurs sont aussi les plus courts.

*

Amore giallo 2 : Message anonyme

Bonjour, vous êtes bien chez Francesca Mori.
Je ne suis pas chez moi pour le moment, sorry,
Surtout n’hésitez pas à laisser un message :
Je vous rappellerai.

                                – Francesca n’est pas sage,
Dit une voix étrange, altérée à dessein
Mais aussi dévoilant un délire malsain,
Francesca va mourir dans d’atroces souffrances :
C’est le prix à payer pour tes intempérances.
Je vais te démembrer comme un quartier de bœuf
Dans le bustier lilas que tu portes, le neuf
Acheté mercredi sur la place des Roses
Ensemble avec des bas ; tu vois, je sais des choses,
Et toi tu sais pourquoi je vais t’écarteler,
Te vider de ton sang et puis te violer,
Immonde courtisane, écoute bien, écoute,
Cette nuit tu mourras : ne conserve aucun doute.
Et mes profonds soupirs sur ton corps en lambeaux
Diront à ton cadavre aux viscères si beaux
Mon amour, un amour plus grand que tout au monde,
Et plus noble que grand, prostituée immonde !
Me reconnais-tu là, maintenant ? Réfléchis,
Tente de deviner qui fera du hachis
De ta viande infâme, ô Francesca légère ;
Tu ne trouveras pas, c’est un épais mystère,
Et puis pour ton cerveau si petit c’est trop dur.
Je sonnerai chez toi, tu m’ouvriras, bien sûr,
Tu te plaindras qu’un fou monstrueux te harcèle.
Ma voix te paraîtra tellement irréelle…

Francesca va crever, bon débarras, adieu,
Quelle tranquillité sous le ciel calme et bleu.

*

Pourquoi ces gouttes de sang, Dino, sur ton smoking ?

Dino, cas schizoïde, histrionesque et lâche,
Ne se rendit point compte, en relevant la hache,
Après un premier coup tombé sur le sternum
Sans, on se doute bien, le moindre ultimatum,
Alors qu’il la tenait au-dessus de sa tête
Ajustant, cette fois, au crâne de Suzette,
Que des gouttes de sang tombèrent sur son dos.

L’arme fendit en deux demi-melons égaux
Le chef blond jusqu’au cou, déliant les opales
Et zircons du collier comme autant de pétales
Tombant avec le vent d’une fleur en été…

Dino, d’adrénaline et de joie hébété,
Se servit tout d’abord un Campari rondelle,
Contemplant sur le mur, en juge, une aquarelle,
Puis, en ayant goûté le talent réfléchi,
Exhala le plaisir d’un gosier rafraîchi.

Trouvant son mocassin droit tâché d’une goutte
Comme un grenat, avant de reprendre la route,
Il sortit de sa poche un tube mol et noir
Et cira ses souliers brillants comme un miroir.

Il se rendit alors, pour la conduire en ville,
Chez Francesca, la brune au beau corps juvénile.
C’est seulement là-bas, au milieu des danseurs,
Le suivant sur la piste, étuve de sueurs,
Qu’elle vit le smoking crème brillant dans l’ombre
Dégouliner de sang, en fanfreluche sombre.

*

L’assassin porte une perruque blonde

Lucio, quel pervers immoral, se déguise
En femme pour tuer des hommes par surprise.
Il feint l’esseulement dans un cuir noir moulé ;
Quand on lui parle, il prend un air chaste et troublé,
Nul ne peut résister à ses minauderies ;
Son teint frais, ses grands yeux, ses lèvres orfévries,
Font battre fort le cœur, et l’or de ses cheveux
Rendrait Don Juan lui-même esclave ou malheureux.

Mais lorsque sa victime, aveugle d’assurance,
S’imagine toucher enfin sa récompense,
Lucio d’un rasoir lui cisaille le cou
Et profane le corps sanglant, car il est fou.

*

Filmographie (partielle)

Par ordre alphabétique du titre original. Avec les titres originaux suivis du titre français (quand je l’ai trouvé), puis éventuellement d’une traduction littérale de ces titres par mes soins, car souvent le titre d’un giallo est un poème à part entière.

Les traductions officielles françaises, comme le lecteur pourra le voir lui-même, quand elles ne suivent pas le titre original, ont tendance, à quelques exceptions près (Les rendez-vous de Satan n’est pas mal), à être peu originales et à « sous-vendre » le film comme un banal produit du genre horreur (Les frissons de l’angoisse, L’île de l’épouvante…).

Cette filmographie n’est ni exhaustive ni particulièrement représentative car on n’y trouvera pas tous les incontournables du genre selon les spécialistes.

Je ne considère pas non plus tous ces films comme dignes d’être vus ; aussi, les quelques-uns qui me paraissent à moi incontournables sont notés d’une astérisque (*). Tous les Dario Argento sont, on peut dire, incontournables mais je ne les ai pas tous notés d’une astérisque car certains me semblent moins incontournables que d’autres.

5 bambole per la luna d’agosto, 1970, Mario Bava (L’île de l’épouvante) (Cinq poupées pour la lune d’août)

Al tropico del cancro, 1972, Gian Paolo Lomi & Edoardo Mulargia (Tropique du Cancer)

Pas de rapport avec l’œuvre d’Henry Miller.

Assassinio al cimitero etrusco, 1982, Sergio Martino (Crime au cimetière étrusque)

L’assassino… è al telefono, 1972, Alberto De Martino (Dernier appel) (L’assassin… est au téléphone)

L’assassino è costretto ad uccidere ancora, 1975, Luigi Cozzi (Titre français : ?) (L’assassin est forcé de tuer à nouveau)

La bambola di Satana, 1969, Ferruccio Casapinta (La poupée de Satan)

La bestia uccide a sangue freddo, 1971, Fernando Di Leo (La clinique sanglante) (La bête tue de sang froid)

Body Puzzle, 1992, Lamberto Bava

La casa con la scala nel buio, 1983, Lamberto Bava (La maison de la terreur) (La maison à l’escalier dans le noir)

Casa d’appuntamento, 1972, Ferdinando Merighi (Meurtre dans la 17e avenue) (Maison de rendez-vous)

La casa dalle finestre che ridono, 1976, Pupi Avati (La maison aux fenêtres qui rient)

*La coda dello scorpione, 1971, Sergio Martino (La queue du scorpion)

Il coltello di ghiaccio, 1972, Umberto Lenzi (Le couteau de glace)

*I corpi presentano tracce di violenza carnale aka Torso, 1973, Sergio Martino (Titre français : Torso) (Les corps présentent des marques de violence sexuelle)

Un chef-d’œuvre, et, après Reazione a catena de Mario Bava, un des premiers splatters de l’histoire du cinéma mondial, avant que les Américains n’exploitent le filon, et au-dessus de tout ce que ces derniers ont fait dans le genre à ce jour. Des beatniks américains étudiant les beaux-arts sont la proie d’un tueur psychopathe dans un coin reculé de l’Italie profonde. Incomparable.

La corta notte delle bambole di vetro, 1971, Aldo Lado (Horreur dans la nuit, ou Je suis vivant !) (La courte nuit des poupées de verre)

Cosa avete fatto a Solange? 1972, Massimo Dallamano (Jeux particuliers) (Qu’avez-vous fait à Solange ?)

La dama rossa uccide sette volte, 1972, Emilio Miraglia (La dame rouge tua sept fois)

Il diavolo a sette facce, 1971, Osvaldo Civirani (Titre français : ?) (Le diable à sept faces)

*Il dolce corpo di Deborah, 1968, Romolo Guerrieri (L’adorable corps de Deborah)

Due maschi per Alexa, 1972, Juan Logar (Titre français : ?) (Deux hommes pour Alexa)

E tanta paura, 1976, Paolo Cavara (Titre français : ?) (Et quelle peur)

Follia omicida aka Murder Obsession, 1981, Riccardo Freda (Titre français : ?) (Folie homicide)

Fotogrammi mortali, 1997, Al Festa (Titre français : ?) (Pellicule mortelle)

Il gato a nove code, 1971, Dario Argento (Le chat à neuf queues)

Gatti rossi in un labirinto di vetro, 1975, Umberto Lenzi (Chats rouges dans un labyrinthe de verre)

Giornata nera per l’ariete, 1971, Luigi Bazzoni (Journée noire pour un bélier)

L’iguana dalla lingua di fuoco, 1971, Riccardo Freda (L’iguane à la langue de feu)

Macchie solari, 1975, Armando Crispino (Frissons d’horreur) (Tâches solaires)

Morirai a mezzanotte, 1986, Lamberto Bava (Titre français : ?) (Tu mourras à minuit)

La morte cammina con i tacchi alti, 1971, Luciano Ercoli (Nuits d’amour et d’épouvante) (La mort porte des talons hauts)

La morte negli occhi del gatto, 1973, Antonio Margheriti (Les diablesses) (La mort dans les yeux du chat)

Nightmare Beach, 1988, Umberto Lenzi

Non ho sonno, 2001, Dario Argento (Le sang des innocents) (Je n’ai pas sommeil)

*Non si sevizia un paperino, 1972, Lucio Fulcio (La longue nuit de l’exorcisme) (Ne pas torturer son canard en plastique)

La notte che Evelyn uscì dalla tomba, 1971, Emilio Miraglia (L’appel de la chair) (La nuit où Evelyn est sortie de son tombeau)

Nude per l’assassino, 1975, Andrea Bianchi (Nue pour l’assassin) (Nues pour l’assassin)

Occhi di cristallo, 2004, Eros Puglielli (Titre français : ?) (Yeux de cristal)

« Brave attempt » de remettre le genre au goût du jour.

L’occhio nel labirinto, 1972, Mario Caiano (L’œil du labyrinthe)

Opera, 1987, Dario Argento

Perché quelle strane gocce di sangue sul corpo di Jennifer? 1972, Giuliano Carnimeo (Les rendez-vous de Satan) (Pourquoi ces étranges gouttes de sang sur le corps de Jennifer ?)

Profondo rosso, 1975, Dario Argento (Les frissons de l’angoisse) (Rouge profond)

Il profumo della signora in nero, 1974, Francesco Barilli (Le parfum de la dame en noir)

Pas de rapport avec le livre de Gaston Leroux.

*Quattro mosche di velluto grigio, 1971, Dario Argento (Quatre mouches de velours gris)

Reazione a catena, 1971, Mario Bava (La baie sanglante) (Réaction en chaîne)

Rivelazione di un maniaco sessuale al capo della squadra mobile, 1972, Roberto Bianchi Montero (La peur au ventre) (Révélations d’un maniaque sexuel au chef de la brigade mobile)

Sei donne per l’assassino, 1964, Mario Bava (Six femmes pour l’assassin)

Sette notte in nero, 1977, Lucio Fulci (L’emmurée vivante) (Sept nuits en noir)

Sette orchidee macchiate di rosso, 1971, Umberto Lenzi (Le tueur à l’orchidée) (Sept orchidées maculées de rouge)

Sette scialli di seta gialla, 1972, Sergio Pastore (Titre français : ?) (Sept châles de soie jaune)

Solamente nero, 1978, Antonio Bido (Terreur sur la lagune) (Seulement noir)

Sotto il vestito niente, 1985, Carlo Vanzina (Où est passée Jessica ?) (Rien sous le vêtement)

Sotto il vestito niente II, 1988, Dario Piana

Spasmo, 1974, Umberto Lenzi (Titre français : ?)

*Lo squartatore di New York, 1982, Lucio Fulci (L’éventreur de New-York)

Lo strano vizio della signora Wardh, 1971, Sergio Martino (L’étrange vice de Mme Wardh)

La tarantola dal ventre nero, 1971, Paolo Cavara (La tarentule au ventre noir)

*Tenebre, 1982, Dario Argento (Ténèbres)

Trauma, 1993, Dario Argento

*Il tuo vizio è una stanza chiusa e solo io ne ho la chiave, 1972, Sergio Martino (Ton vice est une chambre close dont moi seul ai la clé)

*L’uccello dalle piume di cristallo, 1970, Dario Argento (L’oiseau aux plumes de crystal)

Un bianco vestito per Marialé, 1972, Romano Scavolini (Exorcisme tragique) (Un habit blanc pour Marialé)

TW-13

May-June 2018. English/français.

*

#DimitriosPagourtzis [17-years old Santa Fe highschool mass shooter] was wearing both an Iron cross and a Soviet star on his jacket. So far I had heard only of the Iron cross (under appellation “Nazi sign”). I wonder how come people noted the former but failed to see the latter.

[Dimitrios is said to have being stalking for some time his class mate Shana before he killed her during the mass shooting. His father said he was bullied by his class mates. Some (self-described feminists) who adhere to the version that he was a stalking male predator refuse to admit he could have been bullied. Here are my thoughts on the matter.]

Dimitrios Pagourtzis may have been a stalker AND been bullied. He may have reasoned that Shana’s rebuffs were due to his being bullied by other kids at school and resented her submitting to the group pressure that ostracized him. Shana wasn’t strong enough to help Dimitrios against the bullying when he was calling her for help, as his advances meant “If I can date this fine girl, they’ll leave me alone.” As she couldn’t help, she turned against him, shaming him before the whole class [one incident that occurred a few days before the shooting]. Turns out the kids bullied the wrong guy. And they did bully him, perhaps, not even because of Dimitrios’s behavior but because of his Greek name…

It is a known fact that bullying leads to many suicides among teens and yet hardly anything is done about it. School staff close their eyes. Sometimes it leads to mass shooting, as the sad story of Dimitrios Pagourtzis shows.

[And in reply to one bully] If Dimitrios has a right to a lawyer, I have the right to play the role of Dimitrios’s lawyer any time anywhere.

*

Si l’antisémite n’existait pas, le Juif l’inventerait.

*

L’ami de Khamzat Azimov [Français d’origine tchétchène responsable d’une attaque au couteau à Paris-Opéra] sera « lui aussi » jugé pour « assassinat et tentative d’assassinats en lien avec une entreprise terroriste » (Le Figaro) car on a trouvé une photo du drapeau de Daesh sur son ordinateur… Parodie de justice ! La France sur le chemin de la dictature policière et militaire. Connaître un assassin et télécharger de la propagande djihadiste n’a jamais été et ne sera jamais un « assassinat », sauf peut-être dans une dictature bien franchouillarde de chez nous à gerber.

« La France sur le chemin de la dictature policière et militaire ». Mais ne vous inquiétez pas : il y aura toujours des députés pour vous dire à la télé que la France est un pays libre. La place de député est trop bonne pour qu’on s’en passe, même en dictature. Ils ne servent déjà à rien.

Comme pour les politicards, un attentat=>une nouvelle loi sécuritaire, maintenant pour les flics, c’est un Tchétchène fait une attaque au couteau=>une ratonnade chez les Tchétchènes. Bravo, quelles méthodes !

*

L’islam a le droit d’être politique et a le droit d’être prosélyte. Toute interférence de l’État laïque avec un processus de conversion pacifique du pays est illégale et anticonstitutionnelle. #MaryamPougetoux

« Le prosélytisme est propre à chaque religion et ne saurait en soi être considéré comme fautif. » (Cour d’appel de Montpellier, 13 juin 2000)

*

Si un avocat des djihadistes a le droit de s’exprimer sur la place publique sans que cela passe pour de l’apologie du djihadisme, je ne vois même pas pourquoi un tel délit d’apologie existe. La France n’a aucun respect pour la liberté d’expression et d’opinion.

Si quelqu’un est contre la présence militaire nord-américaine en Afghanistan, ça le met de fait du côté des Talibans. Avec des lois de criminalisation d’apologie, il est tellement facile d’attaquer toute prise de position avec le seul argument judiciaire, d’intimider les gens, d’étouffer le débat.

Dans certains pays, les djihadistes combattent des dictatures : pourquoi défendrais-je des dictatures contre les djihadistes ? En Algérie en 1991, le Front islamique du salut (FIS) remporte 82 % des sièges au premier tour des élections législatives ; l’armée annule les élections. Cela ne vous rappelle rien ? #Pinochet

Les procès de djihadisme devraient être aussi les procès des gouvernements, y compris occidentaux, qui arment et financent les djihadistes un peu partout dans le monde. (Avec le lien suivant : Britain affectionally referred to terrorists in Libya as “rebels”. A year ago today one of these “rebels” carried out a suicide bombing in Manchester.)

*

La jurisprudence des troubles à l’ordre public par le juge administratif est attentatoire et inadmissible : c’est comme ça que des manifestations sont interdites au bon vouloir des autorités. Que la police fasse son travail pour prévenir les troubles : point barre.

Avec #MaryamPougetoux, un esprit tordu pourrait considérer qu’il y a trouble à l’ordre public, vu tout le bataclan médiatique et autre ; on a déjà vu la jurisprudence servir à la répression des libertés pour moins que ça. Cette jurisprudence est une honte.

*

Danemark : Le ramadan est incompatible avec le travail, selon la ministre de l’immigration et de l’intégration. (20 Minutes)

Si le ramadan est incompatible avec le travail, vive le ramadan !

Savez-vous pourquoi les entreprises délocalisent en Chine ? Parce que la semaine de travail légale y est de 44 heures et la durée réelle constatée par la FIDH entre 60 et 80 heures. C’est ça que vous voulez, travailleurs ?

C’est ça que vous voulez, travailleurs : faire de l’émulation aux Chinois en heures de travail parce que les patrons voyous et leurs politiciens vous font du chantage à la délocalisation ?

*

Work hard, American workers, work hard! Yet with your average 40 hours a week you’re such lazy b*stards compared with China’s legal working week of 44h and real time average of 70h (according to FIDH)! You’ll have to work much harder than that or stop listening to CLOWNS!

*

Germany: 89 far-right extremists and 24 Islamists identified within army since 2011. (ESISC)

But everything’s OK because the 89 far-right extremists are all generals and the 24 Islamists are all cooks.

*

 Top 5 Most Inegalitarian Countries in the World (Gini coefficient, World Bank):

1 South Africa (63.4)
2 Namibia (61.3)
3 Haiti (60.8)
4 Botswana (60.5)
5 Suriname (57.6) (source)

*

Top 5 Most Egalitarian Countries in the World (Gini coefficient, World Bank) :

1 Ukraine (25.5)
2 Iceland (25.6)
3 Slovenia (25.7)
4 Czech Republic (25.9)
5 Slovakia (26.1) (same source)

Rather interesting, that 4 of 5 of these are Slavic countries, yet Russia, the former “headquarters” of World Communism, is not on the “short list”.

We know what the transition has been in Russia [cf Oligarchs]. Today it is at Gini 37.7, which is more egalitarian than U.S. (41.0) and Communist China (42.2). (Cuba, North Korea not surveyed)

*

Le directeur du journal Rivarol est fiché S [selon son propre témoignage]. Conclusion : Ce fichier S, c’est comme le cagibi (KGB ?) de l’oncle Maurice, pour trouver un truc, ça prend des plombes… Pas étonnant, après, qu’ils disent tout le temps : « On ne peut pas les surveiller tous. » Méthodes bidon.

*

When a “Contributor at Jane’s Terrorism & Insurgency Centre” tweets about gang criminality, it makes it sound like all criminality is terrorism and insurgency… The consequence of which can only be that the military will become the first and foremost institution in our countries. While we don’t ask the army to fight our “war on crime,” with our “war on terrorism” this is exactly what we’re doing.

*

Malay Islam / Islam malais

i

FPI Aceh membuka pendaftaran bagi para calon mujahidin yang ingin berjihad membela muslim Rohingya (Serambi Indonesia)

Aug 2017: Front Pembela Islam (FPI) Aceh opens mujahidin enrollment list to fight in defence of Rohingya Muslims.

ii

Kegiatan ini juga untuk mengembalikan kepercayaan publik pada perempuan bercadar paska serangan teror bom di Surabaya. (tribunnews)

Bomb Takjil: “Break ramadan fast with bomb sweets.” Indonesian veiled women offer sweets for free with these words in order “to change public perception of veiled women in the aftermath of Surabaya bomb attacks” (May 2018) #ramadan

iii

Teroris bakal keop berhadapan dengan Koopssusgab TNI.

Terrorizing the terrorists? PR Poster from Indonesian Army: “Terrorists will scream with fright in front of #Koopssusgab (elite corps)” / « Les terroristes vont hurler de peur devant le Koopssusgab. » :O

Koopssusgab = Komando Operasi Khusus Gabungan (joint commando for special operations)

iv

Hijab bukanlah suatu penhalang untuk aku terus bernyanyi dan berkarya. (Indira Anjani on TRANS7)

Golden-voiced Indonesian Indira Anjani, finalist at #SunsilkHijabHunt2018: “Hijab is no hindrance to singing and doing things.” / « Le hijab n’empêche pas de chanter et de faire des choses. »

v

Peluk saya jika anda merasa aman dengan keberadaan saya. (MNC Newsroom)

“Embrace me if you feel safe with my presence.” Indonesian women with integral chador invite female passers-by to embrace them, to convey message that the veil isn’t radicalism.

vi

L’Indonésie élue membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU (anggota tidak tetap DK PBB) (à partir de janvier 2019) avec 4 priorités : 1 résolution du conflit palestinien 2 synergie des organisations régionales 3 promotion de l’islam modéré au niveau mondial 4 promotion d’un partenariat global. #BanggaIndonesia (Fier de l’Indonésie)

vii

I have found a theologian’s justification for the burqa, that is, the integral veil where not even the eyes can be seen.

Al Allamah Ar Ramli, ulama madzhab Syafi’i: “diharamkan melihat wanita yang bercadar yang hanya terlihat kedua matanya dan bola matanya. Karena betapa sering bola mata itu bagaikan belati.” (Quoted by Yulian Purnama here)

“It is haram to watch a covered woman whose eyes and pupils can be seen, because how very often those pupils are like daggers!”

viii

Seorang gadis Melayu berhijab berketurunan Malaysia dan Indonesia berusia 20 tahun telah memecahkan rekod dengan menjadi finalis Top 20 di Miss Universe New Zealand 2018. (toodia.my)

Une jeune femme voilée de 20 ans d’origine malaisienne et indonésienne bat des records en devenant finaliste (top 20) de Miss Universe New Zealand 2018. (son nom : Nurul Shamsul)

*

Some news from the other country that moved her embassy to Jerusalem #Guatemala:

Guatemala needs to do more to stop the killings of indigenous activists (UNSR Vicki Tauli)

At the root of this violence is institutionalized racism and discrimination against Guatemala’s indigenous population (Washington Post)

*

France: Constitutional Council validated a law that ordered the closure of a Muslim school in Toulouse. (ESISC)

A “law” that closes a school? Closure of a school is an administrative act! To write a law or an article of law to close one school is insane.

*

Skilled police [in Berlin] took down the perp without killing him. See, it can be done!

Yes, only it’s above U.S. cops’ skills. Something wrong with their training, perhaps. And U.S. private security agents probably don’t even have a training at all, or just a smattering of it, although they’re entitled to the same use of lethal force!

*

Avis à la population : trois ans après son installation à 300 000€, le ministère de l’intérieur français ne renouvelle pas le contrat de la société Deveryware pour son application SAIP (Système d’alerte et d’information à la population), qui n’a jamais marché.

La mise en place de l’application aurait coûté 300 000 euros (lien) mais cela n’inclut pas les frais de fonctionnement des trois ans de service de ce ratage.

La société Deveryware ne verra pas son contrat renouvelé parce que son application ne fonctionne pas. Il ne manquerait plus que ça ! Mais surtout n’allez pas faire un procès à une bonne start-up bien française pour non-respect du contrat, ce ne serait pas cool.

Bref, les types de cette boîte ont été payés trois ans à ne rien faire par le même État qui chicane à mort ses fonctionnaires.

*

Top 5 countries with most road fatalities (per 100,000 inhabitants per year), WHO:

1 Thailand 36.2
2 Liberia 33.7
3 Democratic Republic of Congo 33.2
4 Tanzania 32.9
5 Central African Republic 32.4

More countries:

China 18.8

France 5.1; UK 2.9; Germany 4.3; Spain 3.7; Italy 6.1; Sweden 2.8; Norway 2; Ireland 4.1; Australia 5.4; US (worst result for a Western country) 10.6; Turkey 8.9; Japan 4.7; India 16.6 (source)

*

Top 5 countries with least road fatalities (per 100,000 inhabitants per year), WHO (non-industrialized countries in brackets only)

(Federal States of Micronesia 1.9)
1 Norway 2
2 Switzerland 2.6
3 Sweden 2.7 4
UK 2.9
(Kiribati 2.9)
5 Netherlands 3.4 (same source)

*

#Sartrouville Fermer des lieux de culte est indigne. Si un imam dit des choses contre la loi, qu’il se défende en justice, mais ne punissez pas les fidèles en les privant de lieu de culte.

Ce genre de punition collective, totalement inconstitutionnel et contraire aux traités européens, est de l’islamophobie d’Etat et doit être dénoncé devant les juridictions supranationales auxquelles la France est soumise. #CEDH (Cour européenne des droits de l’homme).

Comme les autorités, quand elles ferment des mosquées, ne se demandent pas, que je sache, si les fidèles ont un autre lieu de culte à une distance raisonnable, ces autorités sont ignobles, et de toute façon punissables devant la CEDH pour peines collectives.

Si la deuxième mosquée la plus proche, encore ouverte, est au-delà d’une « distance raisonnable », l’administration a sciemment créé un obstacle exorbitant à l’exercice du culte et doit être condamnée.

Qu’un imam doive passer en justice ne justifie nullement qu’une mosquée soit fermée. C’est l’imam qui a (peut-être) violé la loi, pas « un établissement », qui peut continuer à remplir sa fonction légale avec un autre imam, voire un simple fidèle. La fermeture est une peine collective illégale. Un établissement est fermé administrativement quand son activité est illégale ; l’activité d’une salle de prières est l’exercice du culte musulman, légal.

*

Pourquoi un parti islamiste français n’existe-t-il pas et ne se présente-t-il pas systématiquement aux élections ? Ce serait tout à fait normal, si la France n’était pas un pays d’islamophobie étatique.

Si les Musulmans de France ne veulent pas se faire écraser par l’islamophobie d’État, ils n’ont pas vraiment le choix : il faut qu’ils créent un parti politique. Maintenant, quand on regarde qui serait le mieux placé pour le diriger, il est en prison dans des circonstances douteuses… #TariqRamadan

*

L’extrême-droite néerlandaise est furieuse que des classes scolaires visitent des mosquées et apprennent comment on prie quand on est Musulman [vidéo à l’appui où l’on voit des enfants néerlandais apprendre les gestes de la salat, avec génuflexion et le reste]. Comme si ce n’était pas la meilleure façon de mieux connaître ses voisins ! Que le gouvernement français en prenne de la graine.

*

Tatarstan is welcome in European Union with full membership any time if they feel repressed by autocratic ruling practises in Russia, and that applies also to Dagestan, Chechnya, Ingushetia &c. Turkey is our next member and things will change.

Albania, Kosovo, Bosnia, Chechnya, Tatarstan, you name it: Europeans all!

*

[Seeing the dismantling of Sweden’s welfare state] You’ve now got the demonstration that compromizing with capitalism is unworkable on the long run. Everything it took Sweden so long to build up will be swept out in a couple of years like everywhere else in Europe (where all countries more or less made the same kinds of compromizes these last decades). Social-dem politicos and their cronies must be held accountable. You know what they’ve been after, all these years: the good positions, the honey pot. They’re marked.

Of course there was to be mass immigration: doubling or trebling the number of people, all scabs, in search of a job on the market, to dominate the workers.

*

#MeToo. Language says it all:

As spoiled = spoilt,
raped = rapt (deeply delighted).

*

The sovereign of Australia is the British monarch. Now when #PrinceHarry of Australia’s sovereign sports a Nazi swastika, he is NOT disciplined for this “abhorrent incident” like Australian soldiers when they do the same (2007: Australian soldiers flew Nazi swastika in Afghanistan. The swastika was removed and military personnel were disciplined, with authorities condemning the “abhorrent” incident. Skynews). Still good to be King!

Prince Harry the PRIVILEGED Nazi (He can wear a swastika without trouble while his subjects, Australian soldiers, are disciplined when they do the same.)

*

Mad-Dog Democracy

Click to enlarge:

Source for the military (“active military”) personnel figures. Source for population figures is Google: Type population+name of country and you will get the latest available figure on top of page.

“Mad-dog democracy” Israel beats all countries on military personnel-to-population ratio except North Korea (4.6%) and Eritrea (3.8%).

*

Nicely placed carrot in Mario Bava’s 5 bambole per la luna d’agosto (1970). All by chance, of course.