Tagged: Troisième Reich

Kant et Schopenhauer : une bibliographie fasciste

Toute bibliographie sur Kant a ses nationaux-socialistes : Alfred Baeumler, Gottfried Martin, Martin Heidegger (le moins connu d’entre eux)… (Pensées XLIII) (Heidegger est le philosophe des trois cités le plus connu mais le nazi le moins connu des trois, si vous voyez ce que je veux dire.)

La présente bibliographie ne saurait en aucun cas prétendre à l’exhaustivité, et ce pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, la pensée de Kant et celle de Schopenhauer sont discutées dans toutes sortes d’ouvrages, y compris de fiction, par exemple Les Déracinés de Maurice Barrès, avec son personnage de professeur kantien entouré de disciples, ou encore Martin Eden de Jack London, où le personnage éponyme rejette la « métaphysique médiévale » de Kant pour sa formation intellectuelle. Le champ d’une bibliographie qui entendrait inclure ces œuvres de fiction est immense. Dans le cas de Schopenhauer, cette exclusion est certes regrettable dans la mesure où ce philosophe reste relativement mal aimé au sein des facultés de philosophie (notamment en France), alors qu’il a exercé une influence majeure sur des écrivains de renom, de Thomas Mann à Romain Rolland.

Ensuite, la pensée de l’un et l’autre est également discutée à titre secondaire ou accessoire dans de très nombreux ouvrages universitaires, et ce dans toutes sortes de disciplines au-delà de la philosophie. Inclure toutes ces œuvres, si c’était possible, donnerait là encore à cette bibliographie une dimension exorbitante.

La présente bibliographie se concentre donc sur les ouvrages spécifiquement consacrés à l’un ou l’autre de ces philosophes, ou à un aspect particulier de leur pensée respective. Ma recherche a porté sur les ouvrages publiés ; la recherche d’articles de journaux universitaires n’a pas été approfondie (ce qui signifie que la plus grande partie de la production universitaire est elle aussi laissée de côté).

En ce qui concerne les auteurs de nationalité autre qu’allemande, j’ai restreint le critère de recherche aux personnes de qui j’ai trouvé la trace d’un engagement « fasciste ». Pour les Italiens, par exemple, je n’ai pas retenu les œuvres même publiées pendant la période fasciste si leurs auteurs ne présentent pas un tel engagement selon les éléments biographiques dont je dispose, et ce même s’ils occupaient une chaire universitaire dans l’État totalitaire fasciste, ce qui indique tout de même a priori une compatibilité avec les principes idéologiques de cet État mais peut indiquer aussi une conformité de façade ou bien encore une certaine tolérance de ce même État fasciste quant au profil idéologique des occupants de positions éminentes.

Les titres des ouvrages parus sous le Troisième Reich sont soulignés. Les autres ouvrages ont été publiés avant ou après par des auteurs dont l’engagement fasciste est connu.

*

Allemands

ACKERMANN Otto, Kant im Urteil Nietzsches, Tübingen 1939 (K. vu par Nietzsche)

BAEUMLER Alfred, Das Problem der Allgemeingültigkeit in Kants Ästhetik, 1914 (Le problème de l’universalité dans l’esthétique de K.) ; Das Irrationalitätsproblem in der Ästhetik und Logik des 18. Jahrhunderts bis zur Kritik der Urteilskraft, 1923 (Le problème de l’irrationnalité dans l’esthétique et la logique du 18e siècle jusqu’à la Critique de la faculté de juger) ; Kants Kritik der Urteilskraft. Ihre Geschichte und Systematik, 1923 (La Critique de la faculté de juger de K. : son histoire et son système)

Nsdap. Membre fondateur en 1930 du Kampfbund für deutsche Kultur (Alfred Rosenberg). Responsable du département des sciences dans l’Amt Rosenberg (« Bureau Rosenberg ») organe directeur de la politique culturelle et éducative du Nsdap.

BAUMGARTEN Eduard, article Kants Lehre vom Wert der Person, Blätter für Deutsche Philosophie, volume 15, 1941/42 (La théorie de la valeur de la personne chez K.)

Nsdap, SA.

BOHATEC Josef, Die Religionsphilosophie Kants in der Religion innerhalb der Grenzen der bloßen Vernunft, Hambourg 1938 (La philosophie de la religion chez K. dans La Religion dans les limites de la simple raison)

BORCH Rudolf, Schopenhauer. Sein Leben in Selbstzeugnissen, Briefen und Berichten, 1941 (S. : sa vie d’après son témoignage, lettres et récits)

BORRIES Kurt, Kant als Politiker. Zur Staats- und Gesellschaftslehre des Kritizismus, 1928 (K. homme politique : la théorie de l’État et de la société dans le criticisme kantien)

Nsdap, SA.

BROCKDORFF Cay v., Die Differenz zwischen Schopenhauer und den Nachkantianern, 1919 (La différence entre S. et les post-kantiens) ; Schopenhauer, Stuttgart 1941

Nsdap. Membre de la Kant-Gesellschaft.

CHAMBERLAIN Houston Stewart, Immanuel Kant. Die Persönlichkeit als Einführung in das Werk, 1905 (K. : la personnalité en guise d’introduction à l’œuvre)

CRAMER Wolfgang, Das Problem der reinen Anschauung. Eine erkenntnistheoretische Untersuchung der Prinzipien der Mathematik, Tübingen 1937 (Le problème de l’intuition pure : examen des principes des mathématiques du point de vue de la théorie de la connaissance)

Nsdap.

CYSARZ Herbert, Schopenhauer und die Geisteswissenschaft, 1925 (S. et les sciences humaines)

Nsdap.

DEL-NEGRO Walter, Hans Vaihingers philosophisches Werk mit besonderer Berücksichtigung seiner Kantforschung, Kantstudien 42, 1937 (L’œuvre philosophique d’Hans Vaihinger et en particulier ses travaux sur K.)

DULCKEIT Gerhard, Naturrecht und positives Recht bei Kant, 1932 (Droit naturel et droit positif chez K.)

Juriste et philosophe du droit. Pas d’appartenance politique mais proche idéologiquement du Nsdap, reconnu en tant que tel par les autorités, notamment en raison de son opposition à la distinction héritée du droit romain entre droit privé et droit public (cf. Wkpd Deutsch).

EBBINGHAUS Julius, Kants Lehre vom ewigen Frieden und die Kriegsschuldfrage, 1929 (La théorie kantienne de la paix perpétuelle et la question de la responsabilité de la guerre [Première Guerre mondiale]) ; Die Formeln des kategorischen Imperativs und die Ableitung inhaltlich bestimmter Pflichten, 1960 (Les formules de l’impératif catégorique et la déduction d’obligations déterminées)

Membre du Deutschnationale Volkspartei (DNVP) qui fit alliance avec le Nsdap pendant la République de Weimar.

EHRENSTEIN Walter, Die Reichsfeier zum 150. Geburtstag Arthur Schopenhauers in Danzig, Jahrbuch der Schopenhauer-Gesellschaft 26, 1939 (Commémoration du 150e anniversaire de la naissance d’A.S.) ; article Schopenhauer als Psychologe, 1938 (S. comme psychologue)

Nsdap.

EMGE Carl August, Das Eherecht Immanuel Kants, 1924 (Le droit matrimonial selon K.) ; Gedächtnisschrift für Arthur Schopenhauer zur 150. Wiederkehr seines Geburtstages, Berlin 1938 (In memoriam A.S. pour le 150e anniversaire de sa naissance) éd. avec Otto von Schweinichen ; Kreise um Schopenhauer, 1962 (Cercles autour de S.)

Nsdap. Vice-président du comité pour la philosophie du droit de l’Académie allemande du droit (Hans Frank). Président du comité scientifique de la Nietzsche-Archiv.

GADAMER Hans-Georg, Immanuel Kant, 1960

Signataire de la profession de foi des professeurs allemands à Adolf Hitler, novembre 1933. Membre du Nationalsozialistischer Lehrerbund (NSLB) (Ligue NS des enseignants).

GASSE Irene, Staat und Recht bei Schopenhauer, 1938 (État et droit chez S.)

GROENER Maria, Wie ist die Darstellung von Schopenhauers Leben, Charakter und Lehre durch Kuno Fischer im neunten Bande seiner Geschichte der neueren Philosophie zu beurteilen? 1918 (Quel jugement convient-il de porter sur la présentation de la vie, du caractère et de l’œuvre de S. dans l’histoire de la philosophie moderne en 9 volumes de Kuno Fischer ?) ; Schopenhauer und die Juden, 1920 et 1943 (S. et les juifs) ; Hominibus bonae voluntatis: das Buch vom Weibe im Lichte Schopenhauers, 1923 (Aux hommes de bonne volonté : le « Livre de la femme » à la lumière de S.) ; Schopenhauer der Künstler, 1927 (S. artiste)

Membre fondateur de la Neue Deutsche Schopenhauer-Gesellschaft, une organisation clairement völkisch (nationaliste), en 1920.

HAERING Theodor, Über den Duisburg’schen Kantnachlaß und Kants Kritizismus um 1775, 1910 Diss. (Les manuscrits de Duisburg et le criticisme de K. vers 1775)

Nsdap.

HÄRTLE Heinrich, Kant und der europäische Geist, 1974 (K. et l’esprit européen)

Nsdap, SA. Directeur pour les sciences humaines et la philosophie dans le Bureau Rosenberg.

HARTMANN Hans, Schopenhauer, ca 1960

Docteur en théologie. Nsdap.

HEIDEGGER Martin, Kant und das Problem der Metaphysik, 1929 (K. et le problème de la métaphysique, traduit en français)

Nsdap.

HEIMSOETH Heinz, Atom, Seele, Monade. Historische Ursprünge und Hintergründe von Kants Antinomie der Teilung, 1960 (Atome, âme, monade : les origines et l’arrière-plan historiques de l’antinomie kantienne de la divisibilité) ; Studien zur Philosophie Immanuel Kants, 1961 (Études sur la philosophie d’E.K.) ; Transzendentale Dialektik. Ein Kommentar zu Kants Kritik der reinen Vernunft, 4 vol., 1966-71 (Dialectique transcendantale : commentaire de la Critique de la raison pure)

Nsdap, NSLB.

HENNEMANN Gerhard, article Schon Kant kannte die Juden, 1938 (K. connaissait déjà les juifs)

HEYSE Hans, Einleitung in die Kategorienlehre, 1921 Diss. (Introduction à la théorie des catégories) ; Der Begriff der Ganzheit und die Kantische Philosophie. Ideen zu einer regionalen Logik und Kategorienlehre, 1927 (Le concept de totalité et la philosophie kantienne : idées pour une logique et une théorie des catégories régionales)

Nsdap. Vice-président de la Kant-Gesellschaft 1935-37.

HILDEBRANDT Kurt, Kant und Leibniz. Kritizismus und Metaphysik, 1955 (K. et Leibniz : criticisme et métaphysique)

Nsdap.

HOFFMANN Richard Adolf, Kant und Swedenborg, 1909

Docteur en théologie. Nsdap. Membre de l’Institut für Erforschung und Beseitigung des jüdischen Einflusses auf das deutsche kirchliche Leben (Institut pour l’étude et l’élimination de l’influence juive dans la vie de l’Église allemande [protestante]).

HÜBSCHER Arthur, Gespräche (Schopenhauer), 1933 (Propos de S.) ; Schopenhauer-Jahrbuch, seit 1937 (Almanach annuel de S., à partir de 1937) ; Der junge Schopenhauer, 1938 (Le jeune S.) ; Arthur Schopenhauer, 1938 ; Leben mit Schopenhauer, 1966 (Une vie avec S.)

Président de la Schopenhauer-Gesellschaft de 1936 à 1982.

KNITTERMEYER Hinrich, Immanuel Kant. Vorlesungen zur Einführung in die kritische Philosophie, Bremen 1939 (E.K. : leçons d’introduction à la philosophie critique)

Nsdap.

KRÜGER Gerhard, Kants Lehre von der Sinnesaffektion, 1925 Diss. (La théorie kantienne de l’affection des sens) ; Philosophie und Moral in der Kantischen Philosophie, 1931 (Philosophie et morale dans la philosophie kantienne)

Signataire de la Profession de foi des professeurs allemands à Adolf Hitler.

LEHMANN Gerhard, Geschichte der nachkantischen Philosophie. Berliner Kritizismus und kritisches Motiv in den philosophischen Systemen des 19. und 20. Jahrhunderts, 1931 (Histoire de la philosophie post-kantienne : le criticisme berlinois et le thème critique dans les systèmes philosophiques des 19e et 20e siècles) ; Beiträge zur Geschichte und Interpretation der Philosophie Kants, 1969 (Contributions à l’histoire et à l’interprétation de la philosophie de K.) ; Kants Tugenden. Neue Beiträge zur Geschichte und Interpretation der Philosophie Kants, 1980 (Vertus de K. : nouvelles contributions à l’histoire et à l’interprétation de la philosophie kantienne)

Bureau Rosenberg.

LEIDER Kurt, article Kant als Vater der Romantik, 1944 (K. père du romantisme) ; Arthur Schopenhauer, 1954

Collaborateur de l’Ostpreußische Parteiblatt der Nsdap.

LIEBRUCKS Bruno, Probleme der Subjekt-Objekt-Relation [bei Kant], Königsberg 1934 (mit dem Kant-Preis ausgezeichnet) (Les problèmes de la relation sujet-objet ; un essai distingué par le Prix Kant)

Nsdap, SA.

LIPS Peter, Schopenhauer und die Physiognomik, Hambourg 1941 (S. et la physiognomonie)

MARTIN Gottfried, Arithmetik und Kombinatorik bei Kant, Freiburg 1934 Diss. (Arithmétique et analyse combinatoire chez K.) ; Immanuel Kant. Ontologie und Wissenschaftstheorie, 1951 (E.K. : Ontologie et philosophie des sciences) ; Sachindex zu Kants Kritik der reinen Vernunft, 1967 (Index thématique de la Critique de la raison pure)

Nsdap.

MENZER Paul, Natur und Geschichte im Weltbild Kants, 1924 (Nature et histoire dans la vision du monde kantienne) ; Kants Persönlichkeit, 1924 (La personnalité de K.) ; Eine Vorlesung Kants über Ethik, 1924 (Une leçon de K. sur l’éthique) ; Kants Ästhetik in ihrer Entwicklung, 1952 (L’esthétique de K. dans son développement)

Président de la Kant-Gesellschaft, 1933-38. Treudienst-Ehrenzeichen in Gold, 1939.

MEYER-ABICH Adolf, Über Liebmanns Erkenntnislehre und ihr Verhältnis zur Kantischen Philosophie, 1916 (De la théorie de la connaissance de Liebmann dans sa relation à la philosophie kantienne)

Signataire de la Profession de foi des professeurs allemands à Adolf Hitler.

MITTASCH Alwin, Schopenhauer und die Chemie, Heidelberg 1939 (S. et la chimie)

Chimiste.

MOLLOWITZ Gerhard, Kants Platoauffassung, Kant-Studien 40, 1935 (L’interprétation de Platon par Kant)

Nsdap.

NOACK Hermann, Introduction à La Religion dans les limites de la simple raison, 1961

SA. Signataire de la profession de foi des professeurs allemands à Adolf Hitler.

PFEIFFER Konrad, Zum höchsten Dasein. Goethes Faust im Lichte der Schopenhauerschen Philosophie, Berlin-Leipzig, 1938 (Pour l’existence la plus haute : Le Faust de Goethe à la lumière de la philosophie de S.) ; Von Mozarts göttlichem Genius. Eine Kunstbetrachtung auf der Grundlage der Schopenhauerschen Philosophie, Berlin 1941 (Du génie divin de Mozart : une étude d’histoire de l’art d’après les principes de la philosophie schopenhauerienne)

Membre de la Schopenhauer-Gesellschaft.

RENSCH Bernhard, article Kants Vorstellungen über den menschlichen Geist, Philosophia Naturalis 19, 1982 (Les représentations de l’esprit humain chez K.)

Biologiste. Membre de plusieurs organisations liées au Nsdap, dont le NSLB.

RIEFFERT Johann Baptist, Die Lehre von der empirischen Anschauung bei Schopenhauer und ihre historischen Voraussetzungen, 1910 Diss. (La théorie de l’intuition empirique chez S. et ses conditions historiques)

Nsdap (exclu pour avoir caché son appartenance au SPD, parti social-démocrate), Kampfbund, SA.

RIPKE-KÜHN Lenore, Kant contra Einstein, 1920

Völkisch.

SCHILLING Kurt, Kant. Persönlichkeit und Werk, Münich 1942 (K. : personnalité et œuvre) ; Geschichte der Philosophie: Von der Renaissance bis Kant, 1954 (Histoire de la philosophie de la Renaissance jusqu’à Kant)

Nsdap.

SCHLAF Johannes, Zur Aprioritätenlehre Kants, 1934 (La théorie de l’apriorité chez K.)

Écrivain. Signataire du Serment de fidélité à Adolf Hitler (88 écrivains et poètes), octobre 1933.

SCHMALENBACH Hermann, Kant und die Philosophie der Gegenwart, 1924 (K. et la philosophie contemporaine) ; Die Kantische Philosophie und die Religion, 1926 (La philosophie kantienne et la religion) ; Kants Religion, 1929 (La religion de K.)

George-Kreis (cercle d’idées conservatrices-révolutionnaires autour du poète Stefan George).

SCHMIDT Raymund, Schopenhauer-Brevier, Leipzig 1938 (Bréviaire de S.) ; article Schopenhauer und die Juden, 1938 (S. et les juifs)

SCHWEINICHEN Otto v., Gedächtnisschrift für Arthur Schopenhauer zur 150. Wiederkehr seines Geburtstages, 1939 éd. avec Carl August Emge [voir Emge]

Nsdap, SA.

SWOBODA Ernst, Das allgemeine bürgerliche Gesetzbuch im Lichte der Lehren Kants, 1926 (Le code civil à la lumière de la pensée de K.)

Nsdap, SA.

TANZMANN Bruno, Die Rettung von Schopenhauers Philosophie für die völkische Erziehung, 1919 (Le sauvetage de la philosophie de S. pour une éducation völkisch [nationaliste])

Fondateur Hakenkreuz-Verlag, völkisch.

TÖPFER Hellmuth, Deutung und Wertung der Kunst bei Schopenhauer und Nietzsche, Leipzig 1933 Diss. (Interprétation et évaluation de l’art chez S. et chez Nietzsche)

WEBER Johann Emil, Wie lange noch? Programmschrift zur Neuordnung der Schopenhauer-Gesellschaft, 1920 (Combien de temps encore ? Programme pour la réorganisation de la Société Schopenhauer)

Membre fondateur de la Neue Deutsche Schopenhauer-Gesellschaft, völkisch.

WUNDT Max, Kant als Metaphysiker. Ein Beitrag zur Geschichte der deutschen Philosophie im 18. Jahrhundert, 1924 (K. métaphysicien : contribution à l’histoire de la philosophie allemande du 18e siècle) ; article Kant und der deutsche Geist, Archiv für die gesammte Psychologie, 1936 (K. et l’esprit allemand)

Membre du Kampfund (Rosenberg), collaborateur du journal NS Völkischer Beobachter.

*

Autres nationalités

BRĂILEANU Traian, traduction en roumain de la Critique de la raison pure, en 1930, de la Critique de la faculté de juger, en 1940, et de l’Idée d’une histoire universelle, en 1943

Roumain. Philosophe et sociologue. Membre dirigeant de la Garde de fer. Ministre de l’éducation nationale dans le gouvernement collaborationniste, 1940-41.

DE LORENZO Giuseppe, Leopardi e Schopenhauer, 1923

Italien. Orientaliste, géographe (vulcanologie) et philosophe. « Comparait Mussolini au Bouddha. »

GĂVĂNESCU Ion, Dela Kant la Hitler: spre pacea lumii, 1942 (De K. à Hitler : vers la paix universelle)

Roumain. Membre dirigeant de la Garde de fer.

GENTILE Giovanni, traducteur de la Critique de la raison pure, en 1909-10, avec Giuseppe Lombardo Radice

Italien. Le « philosophe du fascisme » selon ses propres termes.

IONESCU Nae, une édition de la Critique de la raison pratique, 1934

Roumain. Philosophe. Opposant conservateur à la Garde de fer, puis la soutient.

LAMANNA Eustachio Paolo, Il fondamento morale della politica secondo Kant, 1916 (Le fondement moral de la politique selon K.) ; Kant. Un profilo, 1925 (K. : un portrait)

Italien. Philosophe. Signe le Manifeste des intellectuels antifascistes de Benedetto Croce en 1925 (en réponse au Manifeste des intellectuels fascistes de Giovanni Gentile), avant de se rallier au fascisme.

LILJEQVIST Efraim, Der schwedische Persönlichkeitsidealismus und Kant, Vienne 1934 (L’idéalisme de la personnalité suédois et K.)

Suédois. Philosophe. Président du Riksföreningen Sverige-Tyskland, l’Association pour l’amitié entre la Suède et l’Allemagne, pro-nazie, 1939-41.

MAKANEC Julije, article Kant, Prosvjetni život II, 1943

Croate. Philosophe. Ministre de l’éducation nationale dans l’État croate Oustacha, fasciste.

NOICA Constantin, Concepte deschise în istoria filozofiei la Descartes, Leibniz și Kant, 1936 (Concepts clairs d’histoire de la philosophie chez Descartes, Leibniz et Kant) ; Două introduceri și o trecere spre idealism. Cu traducerea primei introduceri kantiene a Criticei Judecării, 1943 (Deux introductions et un passage vers l’idéalisme, avec la traduction de la première introduction kantienne à la Critique de la faculté de juger)

Roumain. Membre de la Garde de fer. Collaborateur de l’Institut germano-roumain de Berlin, 1940-44.

PAPINI Giovanni, Il crepuscolo dei filosofi. Kant, Hegel, Schopenhauer, Comte, Spencer, Nietzsche, 1906 (Le crépuscule des philosophes) ; L’importanza di Schopenhauer, 1913 (L’importance de S.)

Italien. Proche du fascisme.

PETROVICI Ion, Kant und das rumänische Denken, 1927 (K. et la pensée roumaine) ; Viața și opera lui Kant. 12 lecții universitare, 1936 (Vie et œuvre de Kant : 12 leçons universitaires) ; Schopenhauer, 1937 [en roumain] ; Zum 150. Geburtstage Schopenhauer, Heidelberg 1939 [Pour le 150e anniversaire de la naissance de S.)

Roumain. Ministre de l’éducation nationale dans le gouvernement antisémite d’Octavian Goga, 1937-38, puis ministre de la culture dans le gouvernement collaborationniste d’Antonescu, 1941-44.

REALE Miguel, A doutrina de Kant no Brasil, 1949 (La doctrine de K. au Brésil)

Brésilien. Un des dirigeants du mouvement intégraliste (mouvement fasciste brésilien). Membre fondateur de l’Académie brésilienne de philosophie en 1989.

VLEESCHAUWER Herman Jan de, La déduction transcendantale dans l’œuvre de Kant, 3 volumes, Antwerp-Paris 1934, 1936, 1937 ; L’évolution de la pensée kantienne. L’histoire d’une doctrine, Paris 1939

Belge. Membre du Vlaams Nationaal Verbond (VNB) fasciste. Directeur général à l’enseignement supérieur pendant l’occupation de la Belgique. Condamné à mort après la guerre pour collaboration, s’enfuit en Afrique du Sud, où il enseigne la philosophie, à l’Université de Pretoria, de 1955 à 1966.

Les études océaniennes dans les régimes fascistes : une bibliographie

Les études océaniennes, Ozeanistik en allemand, concernent l’Océanie. Elles se sont développées relativement tôt en Allemagne du fait de possessions coloniales dans le Pacifique, à savoir la partie nord-est de la Papouasie ainsi que les îles de l’archipel Bismarck (Deutsch-Neuguinea), les îles Samoa, les îles Marshall, Nauru et, jusqu’en 1899 (et une cession par traité à l’Angleterre, sauf Bougainville et Buka) la partie nord de l’archipel des îles Salomon. La littérature allemande de l’époque donne volontiers à cette région le nom de Südsee, mer du Sud, indiquant le sud de l’océan Pacifique.

Ces colonies, ainsi que les autres colonies allemandes d’Afrique, furent retirées à l’Allemagne à la fin de la Première Guerre mondiale. Cette perte créa dans certains milieux un vif sentiment de frustration qui devint progressivement revendicatif, en particulier sous le Troisième Reich, avec notamment la création du Reichskolonialbund, Ligue coloniale du Reich, un organe chapeautant les associations militantes de la « question coloniale ».

La présence allemande en Océanie avait lancé dans le pays un courant d’étude de cette région du monde, courant dans lequel la présente bibliographie montre que les missions chrétiennes ont joué un rôle non négligeable, c’est-à-dire jusques et y compris sous le Troisième Reich.

L’« océanistique » peut toutefois recouvrer des profils académiques très différents, entre, par exemple, l’angliciste spécialisé dans les dominions britanniques (dont ceux d’Océanie et en particulier les colonies majeures qu’étaient l’Australie et la Nouvelle-Zélande) et l’ethnologue étudiant les mœurs et coutumes des Papous ou d’autres ethnies océaniennes.

Je renvoie le lecteur à l’introduction à ma bibliographie sur l’islamologie dans les régimes fascistes (ici) pour une présentation de la méthode. J’ai laissé de côté les travaux de pure géographie, géologie et autres sciences de la nature, ainsi que la plupart des ouvrages généraux où l’Océanie n’occupe qu’un chapitre, par exemple les ouvrages sur l’empire britannique (sauf, éventuellement, les parties dédiées d’ouvrages encyclopédiques, rédigés par des auteurs différents et spécialisés), et les ouvrages d’ethnographie plus théoriques ou philosophiques qui traitent un sujet de manière transversale à plusieurs cultures, sauf si une culture océanienne est mentionnée dans le titre, indiquant un gros plan sur l’Océanie.

*

Le drapeau du Reichskolonialbund (RKB) (1933-43) a cela de commun avec le drapeau de l’État de Papouasie-Nouvelle Guinée qu’ils représentent tous deux la constellation de la Croix du Sud (par des étoiles à quatre branches dans un cas et à cinq branches dans l’autre). La Croix du Sud figure sur plusieurs autres drapeaux, dont le drapeau australien (où elle est représentée par des étoiles à sept branches). Ce dernier a été créé en 1901-02 et adopté sous sa forme définitive en 1934. À noter que le drapeau de la Deutsch-Ostafrikanische Gesellschaft (DOG) (Compagnie de l’Afrique orientale allemande), créée en 1884, représentait déjà la Croix du Sud, sur fond rouge. Le drapeau du RKB est en fait celui de la DOG avec une croix gammée en plus.

*

Troisième Reich allemand

ASMIS Rudolf, Das Ende eines Paradieses. Wandel und Werden in der Südsee, 1942 (La fin d’un paradis : transformations et devenir en Océanie)

Consul général à Sydney 1932-39 puis haut commissaire pour les associations coloniales (Reichskommissar für Kolonialgesellchaften).

BECKER Otto Eugen Hasso, Königin der Südsee. Eine Biographie Neu-Seelands, 1940 (La reine de la mer du Sud : une biographie de la Nouvelle-Zélande)

BERGER Arthur, Neuseeland, 1934 (Nouvelle-Zélande) ; Wunderwelt der Südsee, 1939 (Le monde merveilleux d’Océanie)

BERNATZIK Hugo Adolf, Südsee. Neuguinea/Bali Expedition 1932/33, 1934 (Mer du Sud : l’expédition de 1932-33 à Bali et en Nouvelle-Guinée)

Ethnologue autrichien (mais l’ouvrage précité, de 1934, a été publié à Leipzig). Passe pour le fondateur de l’ethnologie appliquée (angewandte Völkerkunde). Nsdap.

BERTRAM Hans, Flug in die Hölle. Bericht von der „Bertram-Atlantis-Expedition“, 1933 (Vol en enfer : récit de l’expédition Bertram-Atlantis) [raconte sa survie dans un désert inhabité du nord-ouest de l’Australie après le crash de son avion lors d’un vol entre le Timor et Darwin, en Australie]

Aviateur, écrivain, réalisateur. SA.

BÖHME Hans Heinrich, Der Ahnenkult in Mikronesien, 1937 Diss. (Le culte des ancêtres en Micronésie) ; Das Problem des Totemismus in Mikronesien, 1939 (Le problème du totémisme en Micronésie)

BURGGRAF Karl, Die Deutschen in den Hauptstädten von Australien. Ein Beitrag zur Chronik ihrer Vereine, Sydney 1934 (Les Allemands dans les grandes villes d’Australie : contribution à la chronologie de leurs associations) [Publié à Sydney, ce livre n’est pas à proprement parler une publication du Troisième Reich. Je le place néanmoins ici pour l’intérêt de son contenu et parce qu’il montre qu’il a existé une littérature de langue allemande en Australie.]

BURGMANN Arnold, Syntaktische Probleme im Polynesischen. Mit besonderer Berücksichtigung des Tonganischen, 1941 (Problèmes de syntaxe polynésienne : avec une attention particulière au tonga)

BUSCHAN Georg, Die Völker Asiens, Australiens und der Südseeinseln, 1935 (Les peuples d’Asie, d’Australie et des îles d’Océanie)

Médecin et ethnologue.

DEMPWOLFF Otto, Vergleichende Lautlehre des Austronesischen Wortschatzes, 3 vol., 1934, 1937 et 1938 (Prononciation comparée du vocabulaire austronésien) ; Grammatik der Jabêm-Sprache auf Neuguinea, 1939 (Grammaire de la langue yabem en Nouvelle-Guinée)

Linguiste et ethnologue, un des premiers à avoir travaillé sur la reconstruction de la langue austronésienne primitive. Auteur également d’une Introduction au malais (Einführung in die malaiische Sprache, 1941). Nsdap.

DINGLREITER Senta, So sah ich unsere Südsee, 1939 (Ce que j’ai vu en Océanie)

Femme de lettres. Nsdap.

EILERS Anneliese, Westkarolinen, 2 vol., 1935-6 (Les îles Carolines occidentales)

FABER Kurt, Unter Landstreichern und Schafscherern. Erlebnisse eines Deutschers in Australien, 1933 (Avec les vagabonds et les tondeurs de moutons : expériences d’un Allemand en Australie)

Écrivain voyageur. Nsdap.

FLIERL Johann, Zum Jubiläum der Lutherischen Mission in Neu-Guinea, 1936 (Pour le jubilé de la mission luthérienne en Nouvelle-Guinée) ; Als erster Missionar in Neuguinea, 1936 (Premier missionnaire en Nouvelle-Guinée)

Missionnaire luthérien.

FUCHS Hans, Heimkehr ins Dritte Reich. Die Weltreise des Kreuzers « Köln » zwischen zwei Epochen der deutschen Geschichte, 1934 (Retour vers le Troisième Reich : le tour du monde du croiseur « Cologne » entre deux époques de l’histoire allemande)

FÜRER-HAIMENDORF Christoph v., Ethnologie Asiens und der Südsee, 1937-38 (Ethnologie d’Asie et d’Océanie) avec Haeckel [?] ; avant 1938, Zur Urgeschichte Australiens, Mödling (Autriche) 1936 (Sur la préhistoire de l’Australie)

Ethnologue autrichien, surtout connu pour ses travaux sur les populations de l’Himalaya.

GEISLER Walter, Besiedlungsmöglichkeiten in Australien, 1943 (Les possibilités de colonisation en Australie)

Géographe. Nsdap et Reichskolonialbund.

HAHL Albert, Deutsch-Neuguinea, 1936 (La Nouvelle-Guinée allemande) ; Gouverneursjahre in Neuguinea, 1937 (Mes années de gouverneur en Nouvelle-Guinée)

Gouverneur de la Nouvelle-Guinée allemande de 1902 à 1914. Responsable de l’Océanie auprès du président du Reichskolonialbund Franz Ritter von Epp.

HAMBRUCH Paul, Polowat, Hok und Satowal. Halbband 2 von Inseln um Truk d’Agustin Krämer, 1935 ; Faluk, Aurepik, Faraulip, Sorol, Mogemog. Halbband 2 von Zentralkarolinen d’A. Krämer, 1938 [les deux posthumes]

HARRASSER Albert, Die Gesichtsmuskulatur eines Melanesiers in ihren Beziehungen zu Innervation und Gefäßverlauf, 1935 (La musculature faciale d’un Mélanésien dans ses relations à l’innvervation et à l’arbre vasculaire) ; Die Rechtsverletzung bei den australischen Eingeborenen. Ein Beitrag zur monographischen Darstellung des Strafrechts der australischen Primitiven, 1936 (Les violations du droit chez les Aborigènes d’Australie : contribution à une présentation de leur droit pénal)

Anthropologue, collaborateur de l’eugéniste et membre fondateur de la Société allemande d’hygiène raciale Ernst Rüdin à Munich.

HAUSER Heinrich, Australien. Der menschenscheue Kontinent, 1939 (L’Australie, un continent à peine peuplé)

Écrivain.

HELLING Victor, Als Erster quer durch Australien. Das Schicksal des deutschen Forschers Ludwig Leichhardt, 1941 (Le premier à avoir traversé l’Australie : histoire du chercheur allemand Ludwig Leichhardt)

HERMANN Eduard, Schallsignalsprachen in Melanesien und Afrika, 1943 (Les languages de signaux acoustiques en Mélanésie et en Afrique [Je ne sais pas à quoi cela correspond ; des recherches sur internet ne donnent que cette source pour un tel concept, dont E. Hermann est vraisemblablement le créateur])

Linguiste, surtout connu pour ses études comparatives des langues indoeuropéennes. Signataire de la profession de foi des professeurs allemands à Adolf Hitler, en novembre 1933.

HÖLTKER Georg, Die Gende in Zentralneuguinea. vom Leben und Denken eines Papua-Stammes im Bismarckgebirge, 1940 (Les Gende de Nouvelle-Guinée centrale : vie et pensée d’une tribu papoue des monts Bismarck) avec Heinrich Aufenanger ; Einiges űber Steinkeulenkőpfe und Steinbeile in Neuguinea. Tatsachen und Probleme in Ausschnitten und Perspektiven, 1940 (Observations sur les têtes de masse en pierre et les haches de pierre en Nouvelle-Guinée : faits et problèmes sous forme d’aperçus et perspectives) ; Zum Problem der Fadenspiele, speziell in Neuguinea, 1943 (Du problème des jeux de ficelle, en particulier en Nouvelle-Guinée) ; Etwas über das Reifealter bei melanesischen mädchen und die Fruchtbarkeit melanesischer Frauen in Neuguinea, 1944 (Observations sur la nubilité et la fertilité des femmes mélanésiennes en Nouvelle-Guinée)

Prêtre catholique, collaborateur de l’Institut ethnographique Anthropos fondé en Autriche par le père Wilhelm Schmidt.

HÜBNER Herbert, Die Musik im Bismarck-Archipel. Musikethnologische Studien zur Kulturkreislehre und Rassenforschung, 1938 (La musique dans l’archipel Bismarck : études éthnomusicologiques sur les cercles culturels et l’anthropologie raciale)

JOHANN Alfred E., pseudonyme d’Alfred Ernst Johann Wollschläger, Känguruhs, Kopra und Korallen. Fahrten und Erlebnisse in Australien und der Südsee, 1936 (Kangourous, coprah et coraux : voyages et choses vécues en Australie et Océanie)

Écrivain.

KAHLO Gerhard, Kleines vergleichendes malayo-polynesisches Wörterbuch, 1940 (Petit lexique comparé malayo-polynésien)

Linguiste et écrivain. Auteur d’un dictionnaire allemand-malais dans les années cinquante, d’un dictionnaire allemand-indonésien dans les années soixante.

KEYßER Christian, Zake, der Papuahäuptling, 1934 (Zake le chef papou) ; Der Prophet von Tobou, 1940 (Le prophète de Tobou) [romans ?]

Missionnaire luthérien. Nsdap et membre des Deutsche Christen.

KRÄMER Augustin, Inseln um Truk (Central-Karolinen Ost), 1935 (Les îles autour de Truk : l’est des îles Carolines centrales) ; Zentralkarolinen, 1937 (Les îles Carolines centrales)

Ethnologue.

KRICKEBERG Walter, Die große Völkerkunde Bd. 3. Australien, 1939 (Encyclopédie d’ethnologie, vol. 3 : L’Australie)

Ethnologue et américaniste, surtout connu pour ses travaux sur l’Amérique précolombienne.

LANGHOLF Paulus, Pitcairn, eine Insel des Friedens. Tatsachenbericht über die Geschichte der Insel von der Besiedlung durch die Meuterer der « Bounty » bis zur Gegenwart, 1937 (Pitcairn, une île de paix : récit factuel de l’histoire de l’île depuis sa colonisation par les révoltés du Bounty jusqu’à nos jours)

LEHMANN Heinz, Neuseeland (Nouvelle-Zélande), article relatif à ce pays dans le Jahrbuch der Weltpolitik 1944 édité par Franz Six

MÜHLMANN Wilhelm Emil, Staatsbildung und Amphiktyonien in Polynesien, 1938 (Constitution étatique et amphictyonies en Polynésie)

Sociologue et ethnologue. Nsdap.

NEVERMANN Hans, Südseekunst, 1933 (L’art océanien) ; St. Matthias-Gruppe, 1933 (Les îles Saint-Matthias [dans l’archipel Bismarck]) ; Masken und Geheimbünde in Melanesien, 1933 (Masques et sociétés secrètes en Mélanésie) ; Admiralitäts-Inseln, 1934 (Les îles de l’Amirauté) ; Südneuguinea und Südmelanesien, 1935 (Nouvelle-Guinée du sud et Mélanésie du sud) ; Bei Sumpfmenschen und Kopfjägern. Reisen durch die unerforschte Inselwelt und die Südküste von Niederländisch-Neuguinea, 1935 (Parmi les habitants des marais et les chasseurs de têtes : voyages dans les terres inconnues des îles et de la côte méridionale de Nouvelle-Guinée néerlandaise) ; Ralik-Ratak (Marshall-Inseln), 1938 (Les îles Marshall) avec Augustin Krämer ; Die indo-ozeanische Weberei, 1938 (Le tissage indo-océanien) ; Kulis und Kanaken. Forscherfahrten auf Neukaledonien und in den Neuen Hebriden, 1942 (Coolies et Kanaks : voyages de recherche en Nouvelle-Calédonie et dans les Nouvelles-Hébrides)

Ethnologue. Conservateur du département océanien du Musée ethnographique de Berlin.

NISSEN Heinrich, Die Maori und ihre Kultur. Ein Vergleich mit der Kultur der tropischen Polynesier auf landschaftskundlicher Grundlage, 1933 Diss. (Les Maoris et leur culture : comparaison avec la culture des Polynésiens des tropiques, sous l’aspect agraire)

NOWACK Wilhelm, Australien. Kontinent der Gegensätze, 1938 (L’Australie, continent des contraires)

OESAU Wanda, Die deutsche Südseefischerei auf Wale im 19. Jahrhundert, 1939 (L’industrie de la pêche à la baleine allemande en mer du Sud au 19e siècle)

PASSARGE Siegfried, Geographische Völkerkunde Bd. 3. Australien und die Südsee, 1934 (Géographie des peuples, vol. 3 : L’Australie et l’Océanie)

Géographe. Nsdap.

PFEFFER Karl Heinz, Die bürgerliche Gesellschaft in Australien, 1936 (La société civile en Australie) ; Die britischen Dominions, 1940 (Les dominions britanniques) ; Australien und Neuseeland, 1943 (Australie et Nouvelle-Zélande)

Nsdap.

PLISCHKE Hans, Der Anteil der Deutschen an der Entdeckung des Stillen Ozeans (16.-18. Jh.), 1936 (La contribution des Allemands à la découverte de l’océan Pacifique aux 16e-18e siècles) ; Ein Brustschmuck von Tonga-tabu und die Verarbeitung von Walknochen in Polynesien, 1939 (Un pectoral de Tongatapu et le travail des os de baleine en Polynésie)

Directeur de l’Institut ethnographique de Göttingen. Nsdap.

RIEDEL Otto, Der Kampf um Deutsch-Samoa. Erinnerungen eines Hamburger Kaufmannes, 1938 (La lutte pour les Samoa allemandes : souvenirs d’un marchand hambourgeois)

ROGNER Emil, Gesellschaft und Wirtschaft auf den Palau-Inseln, 1939 (Société et économie dans les Palaos) ; Pitcairn-Island. Ein Beitrag zur Lehre von der Entfaltung menschlischer Gesellungen, 1940 (L’île de Pitcairn : contribution à l’étude du développement des affiliations humaines)

ROSS Colin, Haha Whenua – das Land, das ich gesucht. Mit Kind und Kegel durch die Südsee, Leipzig 1933 (H.W. le pays que j’ai vu : avec toute la smala en Océanie)

Écrivain autrichien. Nsdap.

SCHAUER Konrad, Zauber der Südsee, 1942 (Merveilles de l’Océanie)

SCHELLONG Otto, Alte Dokumente aus der Südsee. Zur Geschichte der Gründung einer Kolonie. Erlebtes und Eingeborenenstudien, 1934 (Documents anciens d’Océanie : contribution à l’histoire de la fondation d’une colonie. Vécu et ethnologie)

Ethnologue et linguiste. Le « cap Schellong » en Nouvelle-Guinée porte son nom.

SCHNEIDER Horst, Die Einwanderung farbiger Rassen nach Australien, 1934 Diss. (L’immigration des races de couleur en Australie)

SCHNEIDER Otto, Studie über die empirischen Grundlagen des Zauberglaubens bei Primitiven. Eine grundsätzliche Untersuchung, durchgeführt an Einzelbeispielen des Raumüberwindungszaubers in Mikronesien und dargestellt unter Benutzung des Erzählungsgutes der Eingeborenen, 1937 (Étude des fondements empiriques des superstitions indigènes : à partir d’exemples tirés de la croyance au pouvoir de transcender les contraintes spatiales en Micronésie, et présentée à l’aide du folklore indigène)

SPERLING Irene, Beiträge zur Länderkunde von Niederländisch-Neuguinea. Das Hinterland von Merauke mit der Frederik-Hendrik-Insel und die Aroe-Inseln, 1936 (Contributions à la géographie de la Nouvelle-Guinée néerlandaise : l’hinterland de Merauke avec l’île de Frederik-Hendrik et l’île d’Aru)

SUCHAN-GALOW Erika, Die deutsche Wirtschaftstätigkeit in der Südsee vor der ersten Besitzergreifung 1884, 1940 (Les activités économiques de l’Allemagne en Océanie avant la prise de possession en 1884)

SCHWIND Martin, Australien (Australie), article relatif à ce pays dans le Jahrbuch der Weltpolitik 1944 édité par Franz Six

THIERFELDER M.V., Aus dem Land der Marindinesen, 1938 (Le pays des « Marindinesen » [des Papous de la partie néerlandaise]) [Brochure d’un discours prononcé par le dr. M.V. Thierfelder devant le Ortsgruppe Batavia du Nsdap, la cellule du parti national-socialiste à Batavia, capitale des Indes néerlandaises]

THURNWALD Hilde, Menschen der Südsee. Charaktere und Schicksale. Ermittelt bei einer Forschungsreise in Buin auf Bougainville, Salomo-Archipel, 1937 (Habitants d’Océanie : charactères et histoires, d’après un voyage de recherche à Bougainville, dans l’archipel des Salomon)

Épouse de l’anthropologue Richard Thurnwald.

TISCHNER Herbert, Die Verbreitung der Hausformen in Ozeanien, 1934 (La distribution des formes d’habitat en Océanie)

Missionnaire protestant.

VICEDOM Georg Friedrich, Ein neuentdecktes Papuavolk, 1936 (Un peuple papou récemment découvert) ; Die Mbowamb. Die Kultur der Hagenberg-Stämme im östlicher Zentral-Neuguinea, 3 vol., 1943 (Les « Mbowamb » : culture des tribus « Hagenberg » [de l’Hagenberg] à l’est de la Nouvelle-Guinée centrale) avec Herbert Tischner

Missionnaire protestant.

WENDLAND Wilhelm, Im Wunderland der Papua. Ein deutscher Kolonialarzt erlebt die Südsee, 1939 (Au pays merveilleux des Papous : choses vécues par un médecin allemand en Océanie) [une publication nationale-socialiste]

WESTPHAL-HELLBUSCH Sigrid, Einfluß der Jagd auf die Lebensformen der Australier, 1941 Diss. (L’influence de la chasse sur les modes de vie des Australiens)

WIERSBITZKY Kurt, Politische Geographie des Australasiatischen Mittelmeers, 1936 (Géographie politique de la mer australasiatique)

ZAHN Heinrich, Lehrbuch der Jabêmsprache (Deutsch-Neuguinea), 1940 (Manuel de langue yabem)

*

Italie fasciste

ALMAGIÁ Roberto, Gli oceani – L’Oceania, 1934 (Les océans – L’Océanie) [volume 8 de la Géographie universelle par R. Almagiá et Ferdinando Milone]

Géographe et historien. Juif, privé de chaire universitaire en raison des lois raciales de 1938, il fut employé par le pape Pie XII à la Bibliothèque apostolique vaticane.

BALANGIERO Battista, Australia e Ceylan. Studi e ricordi di tredici anni di missione, 1924 (Australie et Ceylan : études et souvenirs de treize années de mission)

BECCARI Odoardo, Nova Guinea, Selebes e Molucche. Diari di viaggio ordinati dal figlio Prof. Dott. Nello Beccari, 1927 posthume (Nouvelle-Guinée, Célèbes et Moluques : journaux de voyage d’O.B. arrangés par son fils, le Dr. Nello Beccari)

Botaniste de réputation internationale.

BERTAGNOLLI Lino, Oceania e Terre polari, 1934 (Océanie et Terres polaires [géographie et histoire])

BIANCHI Natale, Il capitano Cook alla ricerca del passaggio di Nord-Ovest, 1925 (Le capitaine Cook à la recherche du passage du nord-ouest)

CIPOLLA Arnaldo, Il mio viaggio in Oceania Australia Insulindia, 1928 (Mon voyage en Océanie, Australie, Insulinde)

Explorateur et écrivain.

DESCALZO Giovanni, La terra dei fossili viventi. Viaggio in Australia, 1938 (La terre des fossiles vivants : voyage en Australie)

Écrivain et poète.

FABIETTI Ettore, Nell’Australia inesplorata, 1931 (Dans l’Australie inexplorée)

Homme de lettres (polygraphe) et bibliothécaire, promoteur des bibliothèques populaires en Italie.

GALLINA Cesare, Monsignor Enrico Verjus, missionario del Sacro Cuore, primo apostolo della Nuova Guinea (Oceania), 1926 (Monseigneur E. Verjus, missionnaire du Sacré-Cœur, premier apôtre de la Nouvelle-Guinée)

MILONE Ferdinando, L’Australia e l’immigrazione italiana, 1933 (L’Australie et l’immigration italienne)

Géographe.

MISEROCCHI Manlio, Australia, continente minorenne, 1940 (L’Australie, jeune continent)

PASCALE Francesco, Fra gli Italiani in Australia, 1930 (Parmi les Italiens en Australie) [préfacé par Paolo Boselli, chef du gouvernement italien en 1916-17 puis adhérent au PNF]

Diplomate.

SERGI Giuseppe, La piú antica umanitá vivente. Ovvero la mirabile ricostruzione di un arcaico tronco umano i cui rami si distesero dall’Africa in Europa, Oceania, America, 1930 (La plus ancienne humanité vivante, ou la miraculeuse reconstruction d’un tronc archaïque de l’humanité s’étant répandu de l’Afrique en Europe, Océanie et Amérique)

Le nom le plus connu de l’anthropologie italienne.

*

Sympathisants fascistes et collaborateurs

CAMPBELL Eric, The New Road, 1934 (La nouvelle voie)

Officier de l’armée australienne. Fondateur et dirigeant du mouvement fasciste, ou fascistoïde, The New Guard.

CLEARY Patrick Scott, Australia’s Debt to Irish Nation Builders, 1933 (La dette de l’Australie aux bâtisseurs de nation irlandais)

Journaliste australien. Éditeur de The Catholic Press. Favorable à Mussolini et pro-Franco.

FIELD Arthur Nelson, The Truth about New Zealand, 1939 (La vérité sur la Nouvelle-Zélande)

Auteur antisémite néo-zélandais, apprécié par les antisémites anglais Henry Hamilton Beamish et A.K. Chesterton. A publié une édition des Protocoles des Sages de Sion. Sous surveillance policière pendant la guerre.

GISBORNE Frederic Augustus Wingfield, Democracy on Trial, 1928 (Le procès de la démocratie)

Établi en Tasmanie, dont il promouvait la sécession d’avec le Commonwealth, idéologue défendant, selon ses propres termes, « a kind of Imperial Fascisti movement » (en référence à l’Imperial Fascist League anglaise).

HUGHES Randolph William, C.J.Brennan, 1934

Critique littéraire australien, antisémite, a écrit des articles favorables à Hitler.

HUGHES Wilfrid Kent, Slaves of the Samurai, 1946 (Esclaves du samouraï) [sur son expérience de prisonnier de guerre]

Homme politique australien, plusieurs fois ministre. En 1933, rédige une série d’articles expliquant « Why I have become a Fascist – without a shirt! »

MASEY Edward Cory de la Roche, Is it necessary? 1936 (Est-ce nécessaire ?) [dans lequel essai il critique la politique commerciale de l’Australie et préconise l’amitié avec le Japon]

Australia First.

PATTEN Jack, Aborigines Claim Citizens Rights! 1938 avec William Ferguson (Les Aborigènes demandent des droits civils !)

Président de l’Aborigines Progressive Association (APA), édite la publication Abo Call, financée par le mouvement Australia First (mouvement accusé d’intelligence avec l’ennemi pendant la guerre).

RUD MILLS Alexander, The First Guide Book to the Anglecyn Church of Odin, 1936 (Premier guide de l’Eglise « anglecyn » d’Odin)

Fondateur d’une religion païenne en Australie. Lié à l’Imperial Fascist League d’Arnold Leese en Angleterre. Australia First.

STEPHENSEN Percy Reginald, The Bushwackers: Sketches of Life in the Australian Outback, about 1929 (Les « bushwackers » : scènes du bush australien) ; The Foundations of Culture in Australia: An Essay Towards National Self Respect, 1936 (Les fondements de la culture en Australie : un essai pour le respect de soi national)

Rédacteur en chef du journal The Publicist du mouvement Australia First, dont les membres furent internés pendant la guerre pour intelligence avec l’ennemi.

WILSON William Hardy, Old Colonial Architecture in New South Wales and Tasmania, 1924 (L’architecture coloniale du New South Wales et de Tasmanie) ; pamphlet The Jewish Influx into Australia (La pénétration juive en Australie) dans The Publicist de P.R. Stephensen, 1939

Architecte et écrivain australien.

WINKLER P.E., Nederlandsch Nieuw-Guinea. Een nieuw stamland voor ons volk, 1936 (La Nouvelle-Guinée néerlandaise : une nouvelle nation pour notre race)

Néerlandais. Président de la Nationale Nieuw-Guinea-Vereeniging (Association nationale pour la Nouvelle-Guinée). Membre du Nationaal-Socialistische Beweging (NSB) d’Anton Mussert. Défendait l’idée d’une colonisation blanche de la Nouvelle-Guinée, s’opposant aux vues du gouvernement néerlandais, passif en la matière et considérant la chose relativement irréaliste compte tenu des conditions climatiques dans les tropiques. (Le même débat a eu lieu dans le Commonwealth britannique au sujet du nord, par opposition au sud, de l’Australie.)